Automobile

Mitsubishi L200 : le pick-up qui séduit, pour les grands et les petits

Mitsubishi L200
Certes, l’appellation « L200 » fait un peu nom de code. Néanmoins, ne jugez point ce pick-up de Mitsubishi par sa dénomination car il n’y a qu’en Europe qu’il porte un tel nom… En effet, outre-Atlantique il s’appelle : Triton — et cela lui sied davantage ! Ceci ne l’a pas empêché d’enregistrer les meilleures ventes de pick-up en Turquie sur l’année 2014.

Son apparence musclée, sa position surélevée et son espace de chargement conséquent donnent l’envie de partir en quête des hautes cimes. Lorsque l’on y prend place, on n’a pas l’impression d’être à bord d’un pick-up. Doté d’un système de transmission 4×4, on notera l’absence de deuxième levier de vitesses au profit d’un sélecteur de boîtes, ce qui a pour atout de conserver un boîtier de vitesses discret et élégant. Équipé d’un tout nouveau moteur de 2.4 litre Turbo développant une puissance de 180 chevaux, le L200 se faufile aisément en ville et excelle tout autant sur les chemins plus chaotiques en confirmant par la même occasion ses capacités de franchissement.

UN COUP DE COEUR POUR UN PUBLIC IMPROBABLE

Mais il reste encore une épreuve décisive dans laquelle le Mitsubishi L200 s’est illustré avec brio ! Une étape encore plus déterminante que le passage sur banc d’essai : l’avis des plus jeunes… Et pour les séduire, c’est une autre paire de manche. Or, lorsque les élèves de la classe de 6ème 3 du collège Notre-Dame de Sion à Paris ont aperçu le L200, ces derniers ont été immédiatement séduits et n’ont pas pu s’empêcher de l’escalader afin de prendre place dans la benne.

« Chauffeur, si t’es champion appuie sur le champignon ! Chauffeur, si t’es champion, met la musique à fond », au total ce sont 23 enfants des plus enthousiastes qui ont entonné ce refrain pendant qu’ils posaient fièrement à bord. Après l’avoir soigneusement passé en revue, le pick-up couleur Earth Green s’est révélé être leur « coup de cœur » de voyage de classe en raison du coloris authentique qui se fond harmonieusement bien à travers « les paysages et la nature ». Ces collégiens, à ma grande surprise, m’ont confié qu’ils prolongeraient volontiers leurs vacances ou seraient fiers de voir leurs parents venir les chercher à la sortie de l’école avec cette « muscle car ». Gage de leur honnêteté, certains voulaient même l’acquérir deux fois plus cher que sa valeur commerciale. La vérité sort de la bouche des enfants…

Daniel Latif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *