Culture, Tourisme

Le monastère de la Vierge Marie attire les visiteurs

Situé sur une route qui relie la mer Noire à l’Anatolie centrale, le monastère de la Vierge Marie, taillé dans la roche, accueille les visiteurs en ce début de saison estivale.

Construit dans une grotte naturelle sur une colline rocheuse au sein du village de Kayadibi, dans la province de Giresun (district de Şebinkarahisar), le monastère historique, proche de l’autoroute Giresun-Sivas, est accessible en 15 minutes à pied. En été, le transport est facilité et le site plus accessible. Mais, en hiver, en raison des précipitations, il est plus difficile de visiter le site.

Se situant à environ une heure des plateaux de la mer Noire, le monastère offre des possibilités de tourisme alternatif au tourisme de nature.

Le directeur provincial de la culture et du tourisme, Kemal Gürgenci, a déclaré à l’Agence Anadolu que le monastère était composé de quatre étages creusés dans un seul rocher, ajoutant qu’il s’agissait d’un important patrimoine culturel de l’époque byzantine. Ce dernier a confié qu’il y avait plusieurs unités, à savoir : une fontaine, une citerne et une tombe en face de la grotte.

Kemal Gürgenci a déclaré que « les trois autres parties comprennent des espaces sociaux. La salle de réception, la cuisine et la cuisinière se trouvent au premier étage. Les chambres des moines et une grande terrasse se trouvent au second, enfin, l’église du monastère se situe au troisième».

Le monastère a été restauré entre 2012 et 2014. Le monastère de la Vierge Marie a permis de développer le tourisme culturel ainsi que religieux dans la région.

Nathalie El-Bazzal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *