Politique, Société

Mort d’un manifestant kurde à Lice, Diyarbekır, dans un affrontement avec les forces de sécurité locales

Ce mardi 19 août, Medhi TaşkIn a été tué.Ce manifestant kurde protestait contre une décision controversée de la justice turque de déboulonner la statue du premier chef rebelle du PKK, Mahsum Korkmaz.

Lice

A la tête de la rébellion indépendantiste armée, il a créé le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), avant d’être vaincu par les forces régulières de l’armée turque dans les Monts Gabar en 1986. Affectueusement surnommé Agit, il a donné son nom à l’Académie militaire des forces du PKK, et sa statue avait été érigée illégalement dans un cimetière de la ville de Lice, dans la province de Diyarbekır. Ce cimetière, en zone de peuplement kurde et dans la province qui constituerait le centre symbolique du Kurdistan historique, abrite le reste des combattants – résistants ou terroristes, selon votre point de vue – tués l’année passée. Considéré comme un martyr de la cause kurde, son nom et sa célébration sont évidemment de désagréables irritations pour les nationalistes turcs, tout particulièrement en cet été où les élections présidentielles ont renforcé les lignes de partage politique.

Mahsum Korkmaz et Abdullah Öcalan

Mahsum Korkmaz et Abdullah Öcalan

La mort du jeune homme, alors que deux autres manifestants ont été blessés par balles, a provoqué un immense tumulte sur les réseaux sociaux, notamment autour du hashtag #LicedeKatliamVar (le massacre de Lice). Sur place, les forces turques s’étaient préparées à l’affrontement, en appelant le secours des divisions basées à Mardin et Batman, totalisant une cinquantaine de véhicules blindés et quelques hélicoptères, et escortées de la gendarmerie locale. Le cimetière même était inaccessible à la presse, cantonnée à la ville même, où les affrontements majeurs ont eu lieu. Le 5 juin dernier, 3 soldats de l’armée régulière turque avaient perdu la vie à Lice, tombés dans une embuscade tendue par le PKK.

Aprilia Viale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *