Culture, Découverte, Tourisme

Les murs de l’ancienne ville de Termessos restaurés pour la première fois

Pour la première fois, les murs de la ville antique de Termessos, située à une trentaine de kilomètres d’Antalya, font l’objet d’un projet de restauration. Ce site spectaculaire de la province d’Antalya, dans le district de Döşemealtı, se trouve à plus de 1500 mètres d’altitude.

Crédit photo : Hürriyet Daily News

Il est assez rare de voir une cité située en altitude. Ainsi, ce site exceptionnel accueille régulièrement les visiteurs dans un paysage montagneux pour y admirer ses sarcophages, ses imposantes colonnes et son théâtre. Par ailleurs, afin de protéger la faune et la flore de cette région qui regorge de merveilles naturelles, d’arbres et de plantes exotiques, ainsi que pour préserver les vestiges, un parc national a été créé.

C’est avec le soutien de M. Numan Kurtulmuş, ministre de la Culture et du Tourisme, et de M. Münir Karaloğlu, gouverneur d’Antalya, que les murs de la ville antique de Termessos seront restaurés. Le projet prévoit de redonner aux murs en ruine de la ville antique son éclat d’origine, le site remontant à 2300 ans. Ce sont ces mêmes murs qu’Alexandre Le Grand tenta de traverser en l’an 333, mais en vain en raison de leurs solidités.

Les pierres du mur pesant très lourd (environ deux tonnes et demie), elles ont été manipulées à l’aide d’une grue pour les remettre à leurs places d’origine. Selon M. Cemil Karabayram, directeur des levés topographiques et des monuments d’Antalya, l’objectif est d’utiliser uniquement les matériaux d’origine. À cette fin, près de 3 000 pierres ont été répertoriées et classées pour faciliter le travail. De plus, une carte 3D des murs de la ville antique a été réalisée.

À l’origine, la zone que couvrait le mur s’étendait sur un kilomètre, mais sachant qu’il y a actuellement une route principale sur cette partie, la restauration du mur se limitera à une zone de 300 mètres. Par ailleurs, M. Karabayram a souligné que les murs atteindront une hauteur de six mètres. En parallèle, quatre tours qui se trouvent à l’intérieur des murs seront également restaurées.

Dans cette région, il est fréquent de trouver des objets lors des fouilles archéologiques. Ainsi, lors des travaux, de nombreux objets ont été découverts comme des pièces de monnaie, des morceaux de céramique, mais aussi des restes de flèche. À proximité des murs et sur les anciennes routes de Termessos, de nombreux clous historiques ont été découverts.

Selon M. Karabayram, ce projet a pour ambition d’amener à la restauration de la totalité du site antique. Ces travaux sont très importants pour la ville d’Antalya puisque c’est l’un des plus importants projets de restauration de la ville. La mise en valeur de ce patrimoine culturel devrait donc entrainer des effets positifs pour le secteur du tourisme et pour l’économie de la ville.

Avec le soutien de M. Numan Kurtulmuş, de M. Münir Karaloğlu, mais aussi de M. Yalçın Kurt, directeur général du patrimoine culturel et des musées, le projet de restauration a reçu des fonds à hauteur de 1,7 million de livres turques.

Tülin Ağaç

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *