Culture, Découverte, Tourisme

Le Musée des civilisations lyciennes attire les visiteurs grâce à une exposition d’artefacts et d’outils appartenant à l’époque lycienne

Le Musée des civilisations lyciennes, qui a ouvert l’année dernière dans la région de Demre (province d’Antalya), expose aujourd’hui pas moins de 1009 artefacts découverts lors de fouilles dans plusieurs villes lyciennes. Ces derniers sont aujourd’hui admirés par les touristes locaux et étrangers visitant la région.La ville antique de Andriake, découverte lors de fouilles amorcées en 2009 par le Professeur et membre du département d’archéologie de l’Université méditerranéenne Nevzat Çevik, a été transformée en un musée en plein air.

Mais c’est le Granarium des Hadrian, qui date de 129 apr. J.-C, trouvé durant ces mêmes fouilles, qui a été reconstitué et converti en Musée des civilisations lyciennes.

Les travaux, amorcés en 2013, se sont achevés en 2016 et le musée a finalement pu ouvrir ses portes le 25 juin de la même année à la suite d’une cérémonie en présence du ministre du Tourisme et de la Culture Nabi Avci.

Le Musée Andriake en plein air présente aux visiteurs des structures, des ateliers, des églises, un bain, un réservoir souterrain d’eau, un bateau datant de l’époque romaine, des monuments et un temple juif, tandis que le Musée des civilisations lyciennes est composé de sept grandes pièces et d’une zone fermée de 2,400 mètres carrés.

Un hall de présentation de 1,700 mètres carrés abrite 1009 artefacts retrouvés dans les villes lyciennes de Myra, Andriake, Patara, Xanthos, Tlos, Arykanda, Pinara, Antiphellos et Olympos. Les artefacts appartiennent à l’époque lycienne, romaine et byzantine.

Des outils de cuisine, des bijoux, des sculptures en marbre, des conteneurs, des bouteilles, des pièces de faïence et de verre font partie des artefacts exposés.

Les animations dans le musée dépeignent la vie quotidienne dans la ville portuaire de Andriake. Le musée accueille les visiteurs pour la modique somme de cinq livres turques.

Youssra Gouram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *