Culture, Découverte, Tourisme

Un musée d’archéologie sous-marine verra le jour à Kemer

Un musée d’archéologie sous-marine sera créé dans la province d’Antalya, dans le district de Kemer, en collaboration avec le ministère de la Culture et du Tourisme et le Bureau des administrateurs d’Antalya, rapporte le quotidien Hürriyet.

Hakan Öniz, professeur agrégé au Centre de recherche sous-marine, a déclaré que le musée, où seront exposés les matériaux extraits de la plus ancienne épave de navire du monde, datant de 3600 ans, fera de Kemer le centre de l’archéologie sous-marine.

Cette épave a été découverte par M. Öniz et son équipe dans la partie occidentale de la côte méditerranéenne de Turquie, ouvrant la voie à l’évolution du paysage touristique de Kemer. Des travaux ont été lancés en vue de la création du musée archéologique de recherche sous-marine méditerranéenne à Kemer.

« Le projet de musée a été mis sur pied il y a trois mois et une place spéciale a été dédiée à la ville antique d’Idyros, qui fait toujours l’objet de fouilles dans le centre de Kemer. Le musée sera construit sur une superficie de 3 000 mètres carrés. Il exposera l’épave commerciale la plus ancienne du monde. Elle a été découverte il y a quelques mois et a été récemment dévoilée au public. Le navire a probablement été pris dans une tempête sur la route de Chypre, de Crète ou à un autre endroit de la mer Égée. Puis il a coulé. À présent, une équipe internationale, composée d’experts internationaux tels que le professeur Cemal Pula, va commencer les fouilles », a expliqué M. Öniz à l’agence de presse Demirören.

Avant que l’épave ne soit exposée, il faudra passer par deux étapes, souligne M. Öniz. Dans un premier temps, il faut s’assurer que le navire soit conservé, il faut donc passer par un processus de dessalaison. Par la suite, il est nécessaire de procéder à sa restauration par le biais de méthodes scientifiques. Ces étapes se dérouleront au sein du laboratoire du musée d’Antalya, mais aussi au musée d’archéologie sous-marine de Bodrum, et finalement au sein du nouveau musée d’archéologie sous-marine de Kemer où l’épave sera exposée lorsque les travaux seront achevés, soit normalement d’ici deux ans.

Öniz a déclaré qu’il y avait aussi une épave d’un navire ottoman au large des côtes d’Alanya, dont une partie sera exposée dans le nouveau musée qui sera situé dans la ville grecque de l’ancienne Lycie : Idyros.

« Dans le cadre de ce projet de musée, cette ville antique, qui abrite un autel de l’époque et un pont avec de nombreuses structures magnifiques ainsi qu’une route de l’époque romaine, sera transformée en parc archéologique […] avec une partie dédiée au musée », a dévoilé M. Öniz qui a promis que le site deviendrait un lieu touristique de premier plan.

Erraoui Youssra

1 Comment

  1. Dominique Hansen Soulie

    Le Professeur Cemal Pulak avec un « k »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *