Gastronomie, Société

Un musée turc dédié au fromage

Le premier musée du fromage de Turquie se trouve dans le village de Boğatepe, dans la province de Kars, réputée pour son gruyère et son kaşar.  

Le quotidien Daily Sabah rapporte qu’une ferme laitière de 139 ans, située dans la province de Kars (nord-est), attire de plus en plus de touristes locaux et étrangers depuis qu’elle a été transformée en un musée du fromage par les habitants de Boğatepe.

Construite en 1880 à Boğatepe, la ferme était à l’abandon avant que les habitants du village décident de la restaurer en 2010 pour en faire un musée qui met en valeur le terroir de la région et particulièrement son fromage.

Dans ce musée unique en son genre en Turquie, vous découvrirez les outils et les méthodes permettant la fabrication du fromage, mais aussi différentes variétés de ce mets très consommé en Turquie.

Si la province de Kars est connue pour sa production de gruyère – semblable à son homologue français —, mais aussi de kaşar, un fromage à base de lait de brebis et de chèvre, 32 types de fromages sont produits dans le village, a déclaré Zümran Ömür, président de la Boğatepe Environment and Life Foundation, à l’Agence Anadolu, avant de souligner que l’objectif de ce musée est de faire découvrir et de transmettre ce patrimoine gastronomique.

En 2018, le musée a accueilli 17 000 personnes et s’apprête à recevoir davantage de visiteurs cette année du fait de l’intérêt croissant des Turcs et des étrangers pour la gastronomie turque.

Camille Saulas

 

3 Comments

  1. Un bonjour au musée du fromage de Bogatepe de La Maison du Gruyère en Suisse !
    Le fromage sous l’appellation « gruyère » est internationalement connu. Un petit clin d’oeil pour rappeler son berceau d’origine, la Gruyère en Suisse, et une invitation à venir découvrir Le Gruyère AOP Switzerland, marque d’origine protégée.

    • N’ayez pas d’inquiétude, Fabienne Porchet les Turcs n’usurpent pas la marque Gruyère AOP Switzerland, c’est juste une petite erreur de traduction de la journaliste, car aujourd’hui, le fromage avec des trous, de Bogatepe s’appelle le Gravyer. Mais ce sont bien de vrais Suisses, producteurs de Gruyère en Suisse, qui il y a 170 ans, à l’époque où la région de Kars vivait sous occupation de la Russie tzariste, sont venus dans ce village, repéré pour la qualité de son lait et ses similitudes avec le lait utilisé en Suisse pour la fabrication du gruyère. Ils ont mis en place la fabrication de ce fromage, destinée à une commercialisation en Russie. A la fin de l’occupation Russe, entre la création de l’union soviétique et de la république Turque, plusieurs mouvements migratoires ont vu les Russes quitter la Turquie, et des Turcs du Caucase s’installer dans le village de Bogatepe où ils ont repris les fromageries abandonnées par les Russes. Il reste aujourd’hui deux fromageries dédiées au gravyer.

  2. Merci beaucoup de ces informations très précises Jean-Michel Foucault, mon petit clin d’oeil n’était pas inquiet et mon intérêt est aussi éveillé par ce gruyère voyageur que nos ancêtres ont emmené dans leurs bagages il y a fort longtemps. Toutes ces personnes ont contribué à la réputation du Gruyère AOP qui est très apprécié en Russie.
    Il est bien de constater qu’effectivement la marque est protégée et que le nom est différent.
    Je ne manquerai pas de découvrir le Gravyer et la fromagerie de Bogatepe à l’occasion d’un voyage dans votre beau pays. Laissez-moi savoir si vous venez une fois à Gruyères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *