Politique

Mustafa Şentop, 29e président du Parlement turc

Dimanche 24 février, le candidat de l’AKP a été élu président du Parlement. Il remplace ainsi Binali Yıldırım.

Le candidat du parti au pouvoir, le Parti de la justice et du développement (AKP), Mustafa Şentop, a remporté, dimanche, la présidence du Parlement turc, après avoir obtenu la majorité des voix des députés.

Mustafa Şentop a obtenu 336 voix sur 600 au troisième tour du scrutin, devenant ainsi le 29e président du parlement turc.

Il remplace Binali Yıldırım, ancien Premier ministre et président du Parlement avant d’annoncer sa démission le 18 février afin de présenter sa candidature à la mairie d’Istanbul aux élections locales du 31 mars prochain. Le 19 février, il avait cédé son poste à Celal Adan (MHP) qui a assuré la présidence du Parlement par intérim.

Le candidat du principal parti d’opposition, le Parti républicain du peuple (CHP), Engin Altay, a remporté 124 voix, tandis que Serpil Kemalbay Pekgözegü, candidate du Parti démocratique des peuples (HDP) a obtenu 46 voix. Quant à Hüseyin Filiz du Bon Parti (İYİ), il n’a remporté que 33 voix.

Le Parti d’action nationaliste (MHP), représenté au Parlement avec 49 députés, a soutenu le candidat de l’AKP dans le cadre de l’« Alliance du peuple » avec le parti au pouvoir. Un appui de taille dans la mesure où l’AKP ne pouvait pas obtenir seul la majorité absolue puisqu’il détient seulement 291 sièges au Parlement. Le vote des 49 députés du MHP était donc crucial.

Un troisième tour a été nécessaire après que les candidats ne soient pas parvenus à obtenir le seuil nécessaire établi par la Constitution turque pour présider le parlement turc lors des premier et deuxième tours (deux tiers des voix, soit 400 voix). Au troisième tour, il suffit d’obtenir la majorité absolue (301 voix).

Après le vote, M. Şentop a déclaré à l’Assemblée : « Aujourd’hui, la confiance de notre glorieuse nation s’est manifestée sous la forme de votes exprimés par l’honorable Assemblée. Votre aide m’aidera à assumer cette lourde responsabilité ».

Âgé de 51 ans, le nouveau président de la Grande Assemblée Nationale a été élu député de la province de Tekirdağ, au nord-ouest du pays, lors des élections législatives du 24 juin 2018. Il est titulaire d’un baccalauréat de la faculté de droit de l’Université d’Istanbul ainsi que d’une maîtrise et d’un doctorat de l’Université de Marmara (Istanbul).

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *