Société, Sport

Un nageur turc traverse le périlleux détroit de Tsugaru

Un athlète turc a traversé à la nage le dangereux détroit de Tsugaru, dans le nord du Japon, si redouté par les nageurs du fait de ses courants puissants, rapporte l’Agence Anadolu.

Après avoir remporté plusieurs titres lors de compétitions nationales en Turquie, Emre Erdoğan a traversé le détroit de Tsugaru le 20 août en sept heures, 36 minutes et 17 secondes, ce qui constitue le quatrième meilleur temps pour une traversée à la nage de ce détroit.

Si le détroit de Tsugaru n’est large que de 19,5 kilomètres, le nageur a en réalité parcouru une distance de 30 kilomètres pour relier les îles de Honshu et de Hokkaido en raison des courants.

Après cet exploit sportif, Emre Erdoğan a déclaré à l’Agence Anadolu : « Je suis très heureux. J’ai fait de mon mieux et je suis très fier de notre pays […] Le temps était vraiment mauvais, donc c’était un parcours très difficile ».

Prochain défi pour l’athlète qui vient de traverser ce détroit qui fait partie des « Ocean’s seven » (les sept traversées à la nage les plus dangereuses) : relier à la nage l’Irlande à l’Écosse par le détroit de Moyle.

En 1990, David Yudovin, un Américain, fut le premier à traverser à la nage le détroit japonais. La même année, un second athlète américain, Steven Munatones, a établi le record de la traversée la plus rapide du détroit de Tsugaru (six heures et onze minutes).

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *