Sport, Tennis

Nick Kyrgios craque face à Richard Gasquet

Nick KyrgiosNe cherchez point de symbolique à la cinglante image d’entrée de jeu, lorsque Richard Gasquet part à la volée pour le premier point de la rencontre et que Nick Kyrgios réplique de façon expéditive.
Ne vous fiez pas non plus à l’imposante stature de l’australien. 1m97, sa taille est impressionnante mais le dessert complètement lorsqu’il s’agit d’être précis dans le placement de ses balles. En effet, en raison de sa hauteur ses balles tendent naturellement à sortir du court. Ainsi, plus ou moins consciemment il est obligé de se recroqueviller et de jouer plus bas, augmentant ainsi le risque de l’envoyer dans les filets.

Le soleil cogne et Nick Kyrgios aussi cogne mais en vain. Trop fort, trop loin, pas assez précis et Richard Gasquet creuse le score et remporte le premier set. L’australien demande l’intervention médicale, dans le public l’on pense aussitôt qu’il ne fera pas le match. Une blessure à l’épaule qu’il a « ressenti ce matin pendant l’échauffement ».. Douleur persistante car il fera appel une deuxième fois à un kiné.

Le ciel se couvre, Cela pourrait être la seule échappatoire pour Nick Kyrgios pour espérer se remettre de sa blessure et revenir au score face à Richard Gasquet. Il n’aura pas cette faveur et pourtant il affichera un jeu des plus tenaces face au français lors du deuxième set. Un coude-à-coude ponctué de quelques moments d’aliénation où Nick Kyrgios semblait faché contre un groupe ou quelqu’un dans le court Philippe Chatrier. Après deux lancers de raquette; d’aucuns disent qu’il est devenu fou, l’intéressé a quant à lui refusé de répondre et de s’expliquer pendant la conférence de presse sur ces incidents. Ces moments de jeu très serrés ont offert par la même occasion, un tie break des plus haletants où aucun des deux ne voulait céder le set.

Le match prend une tournure étrange lorsque Richard Gasquet écope d’une deuxième pénalité pour avoir pris trop de temps pour servir. Dans les tribunes l’on s’insurge contre cette sanction qui dessert le français : « c’est abusé, il n’a même pas fait 10 secondes alors que Nadal, lui, prend tout un moment… » lance un proche de Gasquet. Nick Kyrgios peine à se déplacer, on devine qu’il boite. Aussi, c’est la raison pour laquelle il va commencer à jouer de nombreux amortis et à couper ses balles. Un jeu qui se révèlera être gagne petit et risque gros face à Richard Gasquet car la plupart de ses balles ont terminé dans le filet.

6-2 / 7-6 / 6-2 victoire de Richard Gasquet qui analyse le match ainsi : « il y avait beaucoup d’échanges, je le faisais beaucoup travailler. Cela lui a mis un coup sur la tête certainement ». Puis il confie que « c’est une victoire particulière » face à « un joueur énorme ».

Daniel Latif
Photo : Jan McIntyre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *