Environnement, Société

Nos animaux domestiques bientôt tous pucés et enregistrés

Une nouvelle législation turque obligera bientôt les propriétaires d’animaux domestiques à enregistrer et à pucer leurs compagnons à quatre pattes.L’annonce de cette nouvelle a été publiée dans le Journal officiel le 26 février et reprise par le quotidien turc Hürriyet. Le ministère turc de l’Alimentation, de l’Agriculture et de l’Élevage indique que les propriétaires seront tenus de faire part du statut de leurs animaux de compagnie – naissance, décès, changement de propriétaire – aux bureaux du ministère.

Conformément au règlement, les propriétaires de chiens devront déposer leurs déclarations aux bureaux des directions provinciales et de district du ministère dans un délai d’un an à partir du 1er janvier 2021.

Quant aux propriétaires de chats ou de furets, ces informations d’enregistrements devront être elles aussi déposées dans un délai d’un an, mais à compter du 1er janvier 2022.

Une information à prendre au sérieux puisque des sanctions seront prises à l’encontre des propriétaires d’animaux de compagnie qui n’enregistreront pas leurs animaux de compagnie, ne notifieront pas les éventuels changements de statuts de ces derniers ou les abandonneront.

Par ailleurs, afin notamment de sanctionner ceux qui auraient la mauvaise idée d’abandonner leurs compagnons, les animaux domestiques devront être obligatoirement dotés d’une micropuce implantée par un vétérinaire.

Le projet de loi prévoit aussi que les passeports pour animaux de compagnie contiendront des détails sur leurs traitements médicaux et sur l’état de leurs vaccinations. Si un passeport est perdu, volé ou détruit, le propriétaire aura 60 jours pour le signaler, tandis qu’un nouveau passeport sera préparé dans les 15 jours.

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *