Art, Culture, Société

Le nouveau centre culturel d’Istanbul prêt dans deux ans

La construction du nouveau complexe culturel d’Istanbul sera achevée d’ici deux ans, a annoncé dimanche 10 février le président de la République Recep Tayyip Erdoğan.

Ce week-end, une cérémonie de pose de la première pierre de la Maison de l’Opéra au centre culturel Atatürk, situé sur la place Taksim à Istanbul, s’est tenue en présence du président turc. Lors de son discours, celui-ci a assuré que « nous terminerons la construction du centre culturel Atatürk d’Istanbul dans un délai ne dépassant pas deux ans », avant de rappeler que l’espace sera « mis au service des artistes et des amateurs d’art ».

Recep Tayyip Erdoğan a par ailleurs annoncé que, moyennant un investissement de 860 millions de TL, soit environ 144 millions d’Euros, l’édifice sera composé de cinq bâtiments qui s’étendront sur 95 600 m2.

Aux abords de la Place Taksim et du Parc Gezi, le centre remplacera l’ancien Atatürk Kultur Merkezi (photo ci-dessus), dont le bâtiment avait été démoli l’année dernière.

Il inclura une salle dédiée à l’opéra, un théâtre, un cinéma, des salles de concert, un centre d’exposition et une salle des congrès, mais aussi une bibliothèque, un musée et une galerie d’art. Par ailleurs, il abritera des cafés et des restaurants.

Après avoir condamné les opposants au projet, le chef de l’État a souligné que « le centre culturel Atatürk à Istanbul sera un témoin de la gloire qui défend les valeurs, les croyances, l’histoire et la culture de peuple ».

À la fin de son discours, Recep Tayyip Erdoğan a invité les constructeurs à promettre de terminer les travaux sur d’ici 20 mois.

Ce dernier a également annoncé qu’une immense bibliothèque sera ouverte dans le quartier de Rami, dans l’arrondissement stambouliote d’Eyüpsultan. Les anciens baraquements d’artillerie de Rami seront reconvertis et transformés pour devenir la plus grande bibliothèque du pays, avec pas moins de six millions de livres disponibles.

Enfin, le chef de l’État a annoncé que le Parlement allait étudier une proposition de loi dont l’objet est de supprimer la TVA sur les livres et les périodiques, arguant que cela apportera « une aide aux éditeurs qui ont été désavantagés par la numérisation des supports ».

Le nombre de centres culturels en Turquie a nettement augmenté ces dernières années, passant de 42 à 115 depuis 2002. Il en est de même pour les théâtres nationaux, dont le nombre est passé de 23 à 65 sur la même période.

« Personne, ni aucun secteur ne sera désormais en mesure de condamner notre pays pour avoir une vie culturelle et artistique médiocre », a déclaré le président.

Mehdi Abdsalam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *