Economie, Société

Le nouveau pont de Çanakkale ouvrira en 2022

Dimanche 18 mars, à l’occasion de la cérémonie entourant le 103e anniversaire de la victoire de Çanakkale, les fondations de l’ambitieux nouveau pont de Çanakkale ont été posées.

Crédit photo : Hürriyet Daily News

Le 18 mars, la Turquie commémorait le 103e anniversaire de la victoire, durant la Première Guerre mondiale, de l’Empire ottoman contre les flottes alliées. En effet, les forces britanniques et françaises ont tenté, en mars 1915, de percer le détroit des Dardanelles dans la province de Çanakkale, au nord-ouest du pays, afin de s’emparer de la capitale ottomane (Istanbul) et de sécuriser une route maritime indispensable vers la Russie.

Après la victoire navale des Ottomans s’en est suivie la « Campagne de Gallipoli » soit le combat terrestre qui dura d’avril 1915 à janvier 1916 et qui se termina avec le retrait complet des Alliés de la région. Une bataille qui a aussi marqué la montée d’Atatürk, qui y a servi comme officier.

Un certain nombre d’événements de commémoration ont donc eu lieu à travers la Turquie dimanche pour rendre hommage aux soldats tombés au combat durant la bataille des Dardanelles.

C’est aussi à cette occasion que le président turc Recep Tayyip Erdoğan et le Premier ministre Binali Yıldırım ont assisté à la cérémonie durant laquelle les fondations des tours du nouveau pont de Çanakkale 1915 – nommé en l’honneur de la victoire ottomane – ont été posées.

Le pont représente un projet d’urbanisation titanesque dans la mesure où il devrait être le pont suspendu le plus long du monde avec une longueur de la partie suspendue entre les poutres de 2 023 mètres, ce que n’a pas manqué de souligner le Premier ministre.

Selon l’Agence Anadolu, le chef de l’État, s’exprimant lors de la cérémonie, a annoncé que « le pont de Çanakkale sera achevé 18 mois avant la date finale et sera inauguré le 18 mars 2022 ». Initialement, la date d’achèvement du pont était fixée à la fin de 2023.

Par ailleurs le président Recep Tayyip Erdoğan a expliqué que, le détroit des Dardanelles étant un chemin maritime difficilement naviguable, le nouveau pont devrait fournir de nouvelles solutions.

De plus, Binali Yıldırım a déclaré : « Le pont Çanakkale est la meilleure réponse à ceux qui affirment que l’économie turque est confrontée à des difficultés », avant d’ajouter que 70% du financement du projet provient de banques étrangères. Début 2017, un consortium d’entreprises sud-coréennes et turques – Daelim, SK E & C, Limak et Yapı Merkezi – a remporté l’appel d’offres.

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *