International, Société

Une nouvelle alliance entre des universités européennes et turques

Le 29 janvier, une université d’Istanbul a rejoint huit autres grandes écoles européennes en tant que membre fondateur d’une nouvelle alliance qui a pour but de promouvoir les « valeurs de l’Union européenne » dans l’enseignement supérieur.

C’est l’İTÜ, l’Université Technique d’Istanbul, qui endossera ce rôle de fondateur de l’EELISA (European Engineering Learning Innovation and Science Alliance), selon un communiqué de l’université publié le 6 février.

Dans ce communiqué que s’est procuré le journal Hürriyet, l’İTÜ a déclaré que les membres de sa délégation universitaire, conduite par le recteur Mehmet Karaca, ont rencontré leurs homologues d’autres universités européennes à Madrid, en Espagne, le 29 janvier dernier. Ce fut l’occasion de signer un document dans lequel ils ont décrit leur stratégie.

Ils se sont ainsi entendus sur le fait que « chacun puisse bénéficier des enseignements de tous ainsi que de leur potentiel de recherche ».

L’EELISA aura également pour objectif de trouver des solutions aux défis sociaux que peuvent rencontrer les universités et s’attachera à renforcer les valeurs de l’Union européenne de manière générale dans le domaine de l’enseignement supérieur.

Ce nouvel organisme cherchera aussi à adapter les stratégies universitaires afin de répondre aux Objectifs du Développement Durable et d’encourager la mobilité des étudiants en ingénierie, des personnels académiques et administratifs.

Selon la déclaration de l’université stambouliote, les universités membres de l’EELISA s’engagent à assurer l’égalité femme-homme, les femmes devant jouir des mêmes droits que les hommes dans le domaine de l’ingénierie.

Parmi les membres de l’EELISA, on compte les Universités Polytechnique de Madrid (Espagne) et de Bucarest (Roumanie), l’Université d’Économie et de Technologie de Budapest (Hongrie), l’Université Friedrich Alexander de Nuremberg (Allemagne).

Des écoles prestigieuses françaises font aussi partie de l’aventure. C’est le cas de Chimie ParisTech, École des Ponts ParisTech, ENSTA ParisTech, Mines ParisTech.

Mehdi Abdsalam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *