Société

Nouvelle attaque à la sortie d’un bar : les dangers des nuits stambouliotes

Un homme a ouvert le feu ce matin dans le quartier de Şişli, un arrière-goût de déjà vue après les évènements d’Istiklal. Une sombre semaine s’ouvre pour les ambulanciers d’Istanbul, tandis que les forces de police tentent toujours d’appréhender le coupable de cette nouvelle fusillade.

sisli

5h30, le calme est rompu dans le quartier habituellement tranquille de Şişli : un homme tire à bout portant sur les consommateurs tardifs d’un bar. Une personne a été tué et trois autres ont été grièvement blessées dans cette attaque, ce 21 juin aux premières heures. Le tireur a ouvert le feu sur quatre personnes, dont un employé du bar, à l’intérieur et aux abords de l’établissement, rue Valikonağı. Les blessés ont été immédiatement transférés à l’hôpital Hamidiye de Şişli, mais l’employé du bar, touché aux poumons, n’a pu être sauvé. Une autre victime a été touchée à la tête, et ses jours sont encore en danger, tandis que les deux autres sont en voie de rétablissement. L’attaque a mobilisé bon nombre de policiers et de personnel des services d’urgence, aux alentours de 5h30 ce matin. L’attaque aurait été la conséquence directe d’une dispute ayant éclaté entre deux consommateurs, dont le présumé coupable de la tuerie. Les alentours du bar sont toujours interdits d’accès, pour laisser la police mener à bien son enquête. Le coupable n’était toujours pas appréhendé en début d’après-midi, il aurait disparu sans laisser de traces, juste après la fusillade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *