Economie, International

La nouvelle Carte Turquoise turque

La Carte Turquoise est définie dans la loi comme « Le document qui accorde au travailleur le droit de travailler en permanence en Turquie et le droit de séjour à son conjoint et à ses enfants qui dépendent de la législation en vigueur ».La Carte Turquoise, une version similaire de la « Green Card » américaine, sera octroyée aux étrangers dont les qualifications, la capacité et les activités dans les pays devraient apporter une contribution significative à l’économie nationale, à la science et à la technologie, aux investissements et à l’emploi.

Conformément aux Articles 11 et 25 de la Loi Numéro 6735 sur la main-d’œuvre internationale, les règles et les procédures sur le Système de la Carte Turquoise nouvellement établi ont été annoncées dans le nouveau Règlement du 14 mars 2017 publié dans la Gazette officielle et numéroté 30007.

L’objectif principal serait d’attirer les étrangers qualifiés, leur accorder ce nouveau type de permis de travail ; un certificat appelé « Carte Turquoise » qui permet aux étrangers admissibles de travailler en permanence en Turquie.

Les détenteurs de Cartes Turquoise profiteront des mêmes droits accordés aux citoyens turcs après une période de transition, excluant le droit d’élire et d’être élu, ou d’entrer dans le service public. De plus, ils n’auront aucune obligation quant au service militaire obligatoire.

À cet effet, ces étrangers doivent être éligibles à plusieurs conditions déterminées par le ministère du Travail et de la Sécurité sociale dans les trois ans de période de transition.

En conséquence, ceux qui envisagent d’obtenir la Carte Turquoise doivent être des étrangers fortement qualifiés puisque seront prises en compte leur formation, leurs connaissances professionnelles et leurs expériences ainsi que leur contribution potentielle au développement scientifique et technologique du pays. Ainsi, les étrangers qui ont effectué des études universitaires internationales et qui se sont distingués dans la science, l’industrie, la technologie, l’exportation, l’emploi ou dans tous les domaines considérés stratégiques par la Turquie, et qui pourraient contribuer à la promotion du pays ou de la culture turque, seront considérés comme des étrangers qualifiés quant ils feront une demande de Carte Turquoise.

En outre, on donnera au conjoint du détenteur d’une Carte Turquoise, ainsi qu’à ses enfants qui sont à charges conformément à la législation gouvernante, un document qui se substitue au permis de séjour.

Sara Boudali

 

1 Comment

  1. constant

    pour les mettre en prison s’ils ne conviennent pas a monsieur moustache ? les candidats ne se bousculeront pas aux portillons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *