Art, Cinéma, International

Nuri Bilge Ceylan au 71e Festival de Cannes

Le dernier film du réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan, « Ahlat Ağacı » (Le poirier sauvage) fait partie des œuvres en compétition pour la Palme d’Or au Festival de Cannes qui se tiendra du 8 au 19 mai .

Les compléments de sélection du 71e Festival de Cannes ont été rendus publics le 19 avril et comportent de bonnes surprises notamment l’arrivée d’une légende du cinéma turc : Nuri Bilge Ceylan.

Ceylan est certainement le réalisateur turc le plus connu du pays. Et pour cause, celui-ci a fait des films remarquables et a déjà remporté d’importants prix lors de ce festival de cinéma le plus médiatisé au monde.

En effet, après avoir concouru pour la Palme d’or du court métrage en 1995 avec Koza, c’est finalement avec Uzak (Lointain) qu’il remporte en 2003 le Grand Prix du jury ainsi que le Prix d’interprétation masculine pour ses deux comédiens principaux, Muzaffer Özdemir et Emin Toprak.

En 2006, Les Climats lui permet de remporter le Prix FIPRESCI (Fédération internationale de la presse cinématographique) au Festival de Cannes. Deux ans plus tard, Ceylan se voit décerner le Prix de la mise en scène pour Les Trois singes. En 2011, avec Once Upon a Time in Anatolia, il remporte le Grand Prix.

Son palmarès impressionnant ne s’arrête pas là. En 2014, c’est la consécration avec Kış Uykusu (Winter Sleep) qui lui permet de rafler la Palme d’Or.

Que ramènera-t-il cette année avec Ahlat Ağacı qui raconte l’histoire d’un jeune écrivain à la recherche de fonds pour publier son live, mais surtout le tragique destin de cet homme et de son père ? La récompense suprême ? Le suspense reste entier.

Le réalisateur français, Yann Gonzalez, entre aussi en compétition avec son second film Un couteau dans le cœur qui met en vedette Vanessa Paradis. De plus, le Kazakh Sergey Dvortsevoy rejoint également la sélection officielle du Festival de Cannes avec Ayka.

Vingt-et-un films au total seront en compétition pour la Palme d’Or qui sera remise lors de la clôture du Festival qui se tiendra le 19 mai.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *