Culture, Découverte

NUXE à Bodrum : l’élite turque séduite par le luxe à la française

Cet été, NUXE a décidé de prendre le large et de s’aventurer sur les terres mythiques de la Belle Hélène. Point de guerre, de chevaux de bois ni de cris sanguinaires : juste un peu d’amour et de délicatesse. Voilà la nouvelle légende de Troie revisitée par le très célèbre et sélect laboratoire français de dermatologie. Au cœur d’un havre de paix et d’évasion, NUXE s’est aisément fondu dans l’ambiance très nature et tranquille de la plus belle station balnéaire égéenne surnommée « Le Saint-Tropez turc ». NUXE parachève son rêve en s’installant non seulement à Bodrum mais dans l’hôtel le plus tendance : le Maçakisi. Tel le palais de Priam des temps modernes, cet endroit suscite l’imagination. Il ne manquait plus que le SPA NUXE pour parfaire les lieux.

Nuxe

Sous le soleil estival, la nature explose de bonheur et contribue à la beauté du site. L’hôtel Maçakisi raconte aussi la rencontre entre deux femmes à l’inspiration éclectique et l’esprit  créatif. D’un côté, Ayla Emiroglu, passionnée de cinéma, est directrice de l’hôtel Maçakisi qu’elle a crée dans les années 1970. De l’autre, Aliza Jabès, présidente de NUXE depuis 1989, a contribué à faire de la marque l’un des leaders de la cosmétologie naturelle. Entre femmes, elles se sont comprises et complétées. Chacune a trouvé une raison favorable de se lancer dans cette nouvelle aventure qui rime avec nature, science et plaisir. C’est  un bel hommage poétique pour NUXE. En effet, Bodrum représente son vingt-cinquième établissement de SPA présent à l’international et couronne avec brio sa stratégie commerciale et industrielle d’innovation.

Toujours plus loin, toujours fort !

NuxeAujourd’hui, NUXE, devenue une marque très compétitive, trouve davantage de visibilité en Europe. A contre-courant des grandes marques de cosmétiques, tel que le groupe LVMH (avec Séphora, sa chaine de parfumerie), pour qui le temps se gâte, Aliza Jabès se prend à rêver. Elle se permet de laisser voguer ses intuitions : la côté égéenne représente, de la manière la plus parfaite,  le mariage entre Nature et Luxe (N-UXE). Désormais, la marque, à la conquête de l’Asie, se sent bien armée : un produit NUXE est vendu toutes les six secondes dans le monde. Passer à la vitesse supérieure et s’imposer comme la marque phare de cosmétiques naturels : voilà le défi que se lance NUXE. En effet, la clientèle orientale est très encline à utiliser de tels produits « made in France ».

Cependant, le laboratoire doit garder la tête sur les épaules. Il tend, à présent, à rester sur ses positions pour renforcer ses bases. La concurrence se multiplie face à l’engouement des consommateurs pour les cosmétiques naturels. Ainsi, de nouvelles marques (Caudalie, Lierac,  Lush) essaient de percer. Pourtant, NUXE a de quoi rester confiant : selon une étude du cabinet Kline, le marché mondial des cosmétiques naturels devrait enregistrer un taux de croissance annuel moyen d’environ 10% jusqu’en 2016, bien supérieur aux 5% du marché mondial de l’ensemble des cosmétiques ces dernières années.

Invitation  au  voyage

NuxePour apporter sa touche personnelle dans ce lieu si prisé de la haute société turque et de la jet-set internationale, NUXE a vu les choses en grand. Collaborer avec l’hôtel Maçakisi confirme la volonté du  laboratoire  français  de se faire une place parmi l’univers très fermé du luxe. Cette implantation au pays d’Achille correspond à l’ultime étape de l’Odyssée de NUXE dans son périple autour de la Grande Bleue. Empreint d’exotisme, NUXE a visité sans relâche les contrées méditerranéennes pendant plusieurs années jusqu’à s’y installer et y déposer sa marque. Très bien accueilli partout où il passe, NUXE s’est forgé peu à peu une renommée à l’internationale.

A Bodrum, NUXE s’engage à offrir un voyage dans le temps à ses clients privilégiés en les transformant au cours d’un instant en un P âris  ou une Hélène : magique ! Pourtant, ce n’est pas avec de douces mélodies accompagnées par la cithare que NUXE a conquis les peuples méditerranéens, mais bien avec ses soins et ses massages exceptionnels. Avec ses trois tentes de massages en plein air, son hammam, ses bains turcs et ses cabines de soin, tout se conjugue à la perfection avec l’environnement idyllique de la « Turkish Rivera ». Les  partitions de ce  chant, rythmé par les bruits feutrés des coquillages déversés par la mer sur le sable chaud, ne  souffrent aucune fausse note. Les magnifiques piscines de l’hôtel, surplombant les eaux écumeuses, viennent prolonger encore les bienfaits des  soins.

La  légende continue …

Diane Ziegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *