Cinéma, Culture

Oscars 2014 : et les grands gagnants sont…

12 Years a Slave

12 Years a Slave


Cinéphiles et amateurs de cinéma en tout genre ne pouvaient pas manquer l’évènement de la nuit de dimanche à lundi : la 86e cérémonie des Oscars. Tapis rouges, tenues de soirées, et statuettes en or, le monde entier s’est donné rendez-vous pour célébrer et récompenser les performances cinématographiques marquantes de l’année. Petit retour sur la soirée.

C’est plutôt sans surprise que l’Oscar du Meilleur Film a été attribué à « 12 Years a Slave », réalisé par Steve McQueen. Le drame, qui met en scène l’histoire d’un Afro-Américain libre réduit à l’esclavage pendant 12 années de sa vie, avait d’ores et déjà été unanimement salué par la critique et bénéficiait de bon pronostic pour cette soirée. Le script, basé directement sur l’autobiographie de Solomon Northrup, a par ailleurs été récompensé de l’Oscar du Meilleur Scénario Adapté. En ce qui concerne les performances des acteurs, c’est Lupita Nyong’o, interprète de la jeune esclave Patsey, qui a raflé l’Oscar du Meilleur Second Rôle Féminin. Une belle pluie de récompenses pour cette adaptation des épreuves d’un esclave au 19e siècle aux Etats-Unis.

Le deuxième grand gagnant de la soirée, et pas des moindres, c’est « Gravity ». A travers des graphismes époustouflants et une bande son mémorable, le film met en scène le combat d’une femme livrée à elle-même dans l’immensité de l’espace. Sept Oscars lui ont été attribués, dont celui de la Meilleure Réalisation pour Alfonso Cuarón, celui de la Meilleure Musique de Film, et bien évidemment celui des Meilleurs Effets Visuels. Un véritable triomphe pour ce grand spectacle visuel.
Parmi les autres récompensés, Matthew McConaughey pour sa performance admirable de cowboy séropositif dans « Dallas Buyers Club » reçoit l’Oscar du Meilleur Acteur ; et son partenaire Jared Leto, dans le rôle du travesti Rayon, rafle celui du Meilleur Second Rôle Masculin. Les deux acteurs avaient perdus quelques 20 kilos pour les besoins du film. Quant à l’Oscar de la Meilleure Actrice, Cate Blanchet se l’est vu approprié pour le personnage de Jasmine dans la réalisation de Woody Allen « Blue Jasmine ».

Les déceptions de la soirée ? Leonardo DiCaprio, dans la peau du trader multimilliardaire Jordan Belfort pour le film de Martin Scorsese « Le Loup de Wall Street ». Ce n’est pas la première fois que l’acteur voit l’Oscar du Meilleur Acteur lui passer sous le nez : on se rappelle de ses nominations sans suite pour ses rôles dans « Blood Diamond » d’Edward Zwick, et dans « Aviator » de Martin Scorsese. « Le Loup de Wall Street » était aussi présent dans de nombreuses catégories de récompenses, mais est reparti bredouille. De même pour le film de David O. Russell, « American Bluff », au casting 5 étoiles, qui était pourtant fortement attendu au rang des récompensés de cette soirée des Oscars.
Malgré ça, ce fût comme chaque année une belle soirée à l’Hollywoodienne.

Julie Delaporte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *