Economie, Société, Tourisme

Ouverture du premier musée du café de Turquie

Le 1er musée dédié au café en Turquie a ouvert ses portes dans le nord du pays afin de promouvoir la culture du café anatolien, rapporte le quotidien Daily Sabah.

Le musée du café, qui a pu voir le jour grâce à la collaboration de trois spécialistes du café, se situe dans la province de Karabük, dans le nord de la Turquie, à l’ouest de la région de la mer Noire. Son but : préserver la culture du café d’Anatolie, vieille de 500 ans.

 Naim Koca et Atilla Narin, auteurs du livre « Les cafés perdus d’Anatolie », ont fondé le « Musée du café de la Turquie » avec Semih Yıldırım qui, dans le district de Safranbolu, a inventé un nouveau type de café au safran, fruit de quatre ans de travail.

Le musée présente une impressionnante collection d’outils nécessaires à la fabrication du café, ainsi que différentes variétés de grains de café provenant de différentes zones de l’Anatolie.

Il est aussi possible de déguster une quarantaine de types de café dont le « Burçak », le « Zingarella », le « Tarz-ı Hususi », le « Mırra », le « Cilveli », le « Şehzade », le « Hilve », ou encore le « Dibek ».

Le musée expose également des objets historiques tels que la tasse du sultan ottoman Abdülhamid II et la réplique de la tasse avec laquelle Mustafa Kemal Atatürk, fondateur de la République turque, a bu son dernier café.

Naim Koca a déclaré à l’Agence Anadolu que, bien que le musée n’ait pas encore été officiellement inauguré, ils s’attendent à ce que 200 à 250 personnes franchissent chaque jour les portes du musée alors que les Turcs consomment en moyenne 1 kg de café par an et que la  consommation totale de café en Turquie a augmenté de 13,2 % ces cinq dernières années, selon le World Coffee Consumption Report 2018 de l’Organisation internationale du café

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *