Art, Culture

Ouverture de la sixième saison d’Orchestra’Sion

Arnold Schönberg, Aaron Copland et Béla Bartók… En choisissant trois grands noms de la musique contemporaine, c’est avec un programme osé qu’Orchestra’Sion a ouvert sa sixième saison. Cependant, loin de vouloir intimider les novices, le chef d’orchestre Orçun Orçunsel a exprimé son souhait de faire connaître davantage ce répertoire.

Copie de IMG_0038

Fondé avec le soutien du Lycée Notre Dame de Sion et sous l’égide de son chef permanent, l’orchestre a donné ses premiers concerts en 2008, et est rebaptisé Orchestra’Sion en 2010. Formé de jeunes musiciens professionnels turcs menés par le premier violon Rüstem Mustafa, il reçoit aussi régulièrement d’éminents solistes nationaux et internationaux.

Ce soir ne faisait pas exception : Dimitri Ashkenazy nous a offert de merveilleuses envolées. L’invité, seul musicien se tenant debout, les yeux fermés, a interprété le concerto pour la clarinette d’Aaron Copland avec brio, commençant tout en douceur avec la cadenza, pour finir dans un rythme effréné, ce à quoi le public répondra par un tonnerre d’applaudissements.

Solène Jimenez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *