Culture, International

Palmyre : « Daesh détruit désormais par vengeance »

Nous suivons depuis le début la triste destruction, lente et programmée, du site antique de Palmyre, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, par l’auto-proclamé Etat Islamique. Après avoir miné le site en juin, décapité l’ancien directeur des Antiquités le 18 août, détruit une partie du temple de Baal Shamin le 24 août et fait exploser le temple de Bel le 31 août, le groupe terroriste a perpétré de nouvelles destructions hier, dimanche 4 octobre…

arc-triomphe-palmyre

Ancien Arc de Triomphe de Palmyre

Depuis le mois de mai 2015, Daesh s’est emparé de Palmyre, dernière étape avant Damas et « l’un des sites les plus significatifs du Moyen-Orient » selon l’UNESCO.

Baptisée la « Perle du Désert », Palmyre voit peu à peu ses joyaux de l’Antiquité massacrés par l’Etat Islamique, car « considérés comme barbare car précédent la période islamique », explique Fabrice Balanche, professeur à l’Université Lyon 2 et directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient.

carte-syrie-palmyre_0

Dimanche, c’est le célèbre Arc de Triomphe qui est tombé sous les coups de Daesh. Mamoun Abdelkarim, directeur des Antiquités syriennes, explique à l’AFP : « Nous avons reçu des informations sur le terrain selon lesquelles l’Arc de Triomphe a été détruit hier (dimanche, ndlr). L’Etat Islamique l’a piégé il y a quelques semaines. […] Nous sommes en train de vivre une catastrophe. Depuis la capture de la cité, c’est un choc après l’autre. »

En effet, rien ne semble arrêter Daesh dans sa lancée. L’Arc de Triomphe, vieux de 2000 ans, « était une icône de Palmyre ». Mamoun Abdelkarim craint pour l’avenir de la cité, car Daesh avance progressivement vers l’anéantissement total du site. Il ajoute : « C’est une destruction méthodique de la cité, ils veulent la raser, la faire disparaitre complétement. […] On sait que l’EI a encore piégé d’autres monuments… »

Selon lui, Daesh n’agit plus pour des raisons religieuses, ou même idéologiques car l’Arc de Triomphe n’a aucun caractère religieux. « Il détruit désormais par vengeance. »

Mamoun Abdelkarim en appelle au soutien de la communauté internationale, pour « trouver le moyen de sauver Palmyre ».

Kheira Djouhri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *