Culture, Découverte, Société, Sport, Tourisme

Pédaler sur 520 kilomètres pour faire la promotion de Sainte-Sophie

Une trentaine de cyclistes ont entrepris de pédaler entre Ankara et Istanbul afin de promouvoir l’ « Exposition Sainte-Sophie avec documents et images », organisée par la Société Historique turque (TTK) et qui met à l’honneur cette merveille architecturale unique au monde. Après un moment de détente dans la province du nord-ouest de Izmit, le 20 juillet, où ils ont présenté aux habitants de la région l’exposition sur Sainte-Sophie, les cyclistes professionnels sont remontés sur leurs selles afin d’arriver le 23 juillet à Istanbul.

Lors de leur périple, les cyclistes sont passés par les provinces de Yalova et de Heybeliada, mais se sont aussi rendus sur une des Îles des Princes.

Après 520 kilomètres de route, Salih Yağızatlı, le directeur du projet « Nous pédalons pour Sainte-Sophie – Tour de vélo Sainte-Sophie », a expliqué pourquoi ils avaient démarré cette initiative : « Sainte-Sophie est un site qui a une très grande histoire. Tout a démarré lorsque nous avons commencé à réfléchir sur une façon de diffuser ceci au public et de promouvoir ce site plus efficacement […] Ensuite, nous avons planifié la façon dont nous allions introduire Sainte-Sophie ville par ville. Nous essayons de faire la promotion de Sainte-Sophie avec nos T-shirts et nos brochures dans chaque ville. Et nous avons fusionné cette activité avec le sport ».

Ce dernier a aussi évoqué l’exposition : « Des documents historiques qui n’ont jamais vu la lumière du jour seront exposés ». Une occasion merveilleuse pour découvrir ce site dont la structure actuelle a été construite par Isidoros et Anthemios, architectes renommés de leur époque, sur les ordres de l’empereur byzantin Justinianos (527-565).

Pour rappel, mentionnons qu’Istanbul était occupée par les Latins entre 1204 et 1261, à l’époque des croisades. La ville et l’église ont alors été grandement endommagées. Après la conquête de la ville par le sultan ottoman Fatih Sultan Mehmed (1451-1481) en 1453, Sainte-Sophie fut transformée en mosquée.

Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la Turquie moderne, a ordonné que Sainte-Sophie soit transformée en un musée. Elle a ouvert ses portes sous ce nouveau visage le 1er février 1935.

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *