Art, Culture, Découverte, Société

Mes pensées en ce mois de septembre 2018

La rentrée a commencé avec une forte augmentation des prix, alors que j’attendais autre chose de ce mois de septembre.

Le prix de l’impression et du papier a fortement augmenté. On me conseille sans arrêt d’oublier l’impression papier et de passer au digital. Mais, le papier c’est une chose à part. J’ai d’ailleurs décrit dans mon dernier roman « Yazarın Defteri » à quel point je suis sensible et attaché au papier.

Par ailleurs, si l’on évoque souvent qu’il est nécessaire de réduire notre consommation de papier, nous y restons attaché ; à tel point que nous notons une forte augmentation de la fabrication de beaux carnets et cahiers.

Depuis que Moleskine a commencé à faire fabriquer ses carnets de notes en Chine, je suis à la recherche de ceux fabriqués en Europe et avant tout en France.

En juillet dernier, j’ai acheté un cahier de la marque Élam dans une boutique parisienne qui propose des carnets de notes et d’esquisses avec des couvertures fabriquées à partir de papiers italiens imprimés et ornés de motif de jardins sur fond rouge. Pour le reste, je vous laisse découvrir…

*  *  *

Le 7 septembre au soir, j’étais invité au concert d’un grand musicien francophone, Timur Selçuk. Pour lasoirée célébrant le 50e anniversaire de ses travaux musicaux, qui s’est déroulée dans la grande salle d’Uniq-Istanbul, les participants de la soirée lui ont offert plusieurs standings-ovation. Il a dû revenir sur scène pour terminer la soirée.

En plus de ses merveilleux musiciens (au clavier et au piano Turhan Yükseler, à la trompette Orhan Topçuoğlu, et à la guitare Hami Barutçu) qui l’ont accompagné durant la soirée, sa fille Mercan Selçuk a créé un moment magique qui a coupé le souffle aux centaines d’invités d’exception.

*  *  *

J’ai encore été étonné par deux choses en septembre.

Tout d’abord, j’ai été sidéré par le salaire du nouveau PDG d’Air France-KLM qui est désormais de 4 250 000 € par an (236 fois le SMIC annuel). Par ailleurs, M. Benjamin Smith a décidé d’investir un dixième de son salaire dans l’entreprise. Mais il ne faut pas oublier les pertes de l’organisation liées aux grèves qui s’élèvent à 400 millions d’Euros et qui résultent d’une volonté insistante de refuser toute augmentation aux salariés.

Par ailleurs, j’ai été étonné d’apprendre la construction d’un mur le long de la frontière turco-iranienne[1] qui empêchera les immigrations régulières de certains animaux sauvages, notamment des mouflons. Anadolu muflonu (Ovis gmelinii anatolica) se rend en Iran en hiver pour mieux revenir en Turquie au printemps. Malheureusement menacée d’extinction, la panthère de Perse (Panthera pardus saxicolor) viendra passer l’hiver en Turquie et rentrera au printemps en Iran.

Dr. Hüseyin Latif, Directeur de publication

[1] Actuellement, plus de 144 km de ce mur a déjà été construit sur la frontière turco-iranienne longue de 499 km.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *