Automobile, Cinéma

Peugeot 208 GTi nominée pour Taxi 5

Peugeot 208 GTIToujours en quête de « donner du plaisir de conduite sportive », Peugeot a fait renaître le mythe de la 205 GTi à travers la 208 GTi. La Peugeot 205 GTi, produite en 1984, a bel et bien marqué les esprits. Pour s’en convaincre, il suffit d’évoquer ces trois fameuses lettres (acronyme de Grand tourer injection) pour que votre interlocuteur réplique aussitôt : « Ah ! La Peugeot 205 GTI… Une vraie petite bombe cette voiture !!! ». Tout est dit.
La 205 est une voiture emblématique, non seulement pour une génération trentenaire mais particulièrement, pour la marque au lion. En effet, cette dernière lui a permis d’éviter la faillite.
Trente ans après, le constructeur sochalien insuffle une nouvelle dynamique grâce à la renaissance de cette sportive symbolique.

Hasard du calendrier ou non, l’arrivée de la citadine sportive coïncide avec le départ de nombreuses rumeurs sur la toile concernant l’éventuelle adaptation du film Taxi sous la forme de série télévisée pour TF1. Alors, s’il prenait à Luc Besson l’envie de continuer la saga des films Taxi en lançant une série télé ou un cinquième opus, voici quelques idées afin de réussir le grand retour de cette comédie policière et ne pas décevoir les nombreux fans.
Le temps est venu pour la 406 et 407 blanche de Sami Nacéri de laisser place à une 208 GTi aux formes rondes et généreuses. En effet, la longue berline tricorps aux options fantaisistes, pour ne pas dire utopiques, commençait à se faire désuète. Pas de volant à changer, celui de la GTi est déjà sport, avec son repère en cuir rouge pointant droit devant. Pas de moteur à préparer ou à gonfler, tout est d’origine.
La nouvelle “petite bombe” de chez Peugeot est une grande athlète approuvée notamment par Gilles Panizzi, multiple vainqueur en championnat du monde des rallyes avec Peugeot, qui reste séduit par la “souplesse du turbo de cette sportive bien équilibrée, qui a du couple et procure de belles sensations d’accélération, tout en étant confortable”.
Certes, la 208 GTi est une trois portes et ne dispose pas du fameux V6 “flashé à 217 km/h” et même si on regrette que le bruit moteur soit un soupçon trop sobre, on gardera cependant en tête que son 1,6l développant 200 chevaux peut faire de son conducteur, selon son usage, un vrai chauffeur ou un vrai chauffard, si l’on prend en compte qu’elle peut atteindre la vitesse maximale de 230 km/h.

Atout de motricité et de beauté pour faire du cinéma et crever l’écran.

15 ans après le premier épisode de la série des films Taxi, il était grand temps d’apporter un vent de fraîcheur et de dynamisme à cette succession de longs métrages qui commençait à s’essouffler et tourner en rond. On gardera bien évidemment Marion Cotillard, qui comme depuis ses débuts n’a pas changé et s’illustre admirablement en incarnant Lily, la petite amie. Et comme ultime renfort pour Luc Besson, en cas d’éventuel désistement lors du casting pour le personnage principal, je me tiens à disposition, et lui recommande fortement de considérer ma candidature, pour le premier rôle, car, comme le héros du film, je m’appelle : Daniel.

1 Comment

  1. selmi marwen

    A quel date disponible au taxi Peugeot 208 de cette arivage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *