Culture, Découverte

Le plus ancien transcript anatolien découvert à Acemhöyük

Le document écrit anatolien le plus ancien a été découvert lors de fouilles effectuées sur le site archéologique de Acemhöyük dans la province anatolienne d’Aksaray. L’inscription d’une seule ligne, taillée sur un morceau de cristal de roche, est la plus ancienne découverte en Anatolie, mais aussi en Europe.Localisé au sud du lac Tuz, Acemhöyük est un site archéologique datant d’un ancien royaume en Anatolie. Il est composé d’une colline et d’une basse ville qui l’entoure.

La colline n’était autre que l’acropole du royaume où les membres de l’Administration vivaient. La basse ville, où les commerçants et la population vivaient, constituait un véritable carrefour commercial international.

Les fouilles à Acemhöyük, amorcées en 1982 par le Professeur Nimet Özgüç, ont été reprises par le Professeur Aliye Öztan en 1989.

Métropole du Moyen-Orient il y a 4.500 ans

Un total de 12 couches archéologiques ont été identifiées à Acemhöyük, datant d’il y a environ 4,500 ans. N. Özgüç et A. Öztan avaient comparé les résultats de leurs fouilles avec des documents historiques écrits qui ont révélé que Acemhöyük était une ville antique de Purushattum.

Les premières informations sur la ville sont mentionnées dans les tablettes de Sartamhari (le Roi de Guerre) qui dépeignent les victoires de Sargon, le fondateur de la ville d’Akkad située en Irak. Selon ces tablettes, les commerçants à Purushattum se sont plaints du roi de la ville à Sargon. Sargon est alors venu en Anatolie et s’est emparé de la ville.

Le document écrit le plus vieux de l’Anatolie

Au Moyen-Orient, les commerçants utilisaient des poids pour mesurer leurs marchandises de valeur. Beaucoup de ces poids, faits de matériaux divers, ont été retrouvés à Acemhöyük qui était un des centres d’affaires les plus importants d’Anatolie. Mais un échantillon qui a été découvert l’année dernière a particulièrement attiré l’attention de l’équipe archéologique en raison de  symboles cunéiformes apparaissant sur l’un de ces poids.

Composé de cristal de roche, le poids a été trouvé dans une première structure datant de l’Âge de Bronze. La couche de cette structure date de 2250 av. J.-C. Ce poids de cristal est dès lors devenu le document écrit le plus vieux d’Anatolie et d’Europe.

Centre financier du Moyen-Orient : Purushattum

Des commerçants assyriens en Irak du Nord ont établi des marchés internationaux en Anatolie il y a 4,000 ans. Ils ont rapporté des tissus luxueux et des boîtes en Anatolie et ont rapporté de l’argent en Assyrie. Les poids ont été utilisés pour mesurer leur marchandise de valeur comme l’argent dans de tels échanges.

L’argent Purushattum était très célèbre parmi les commerçants assyriens. Beaucoup de commerçants ont transformé leurs revenus en argent Purushattum de haute qualité et sont retournés en Assyrie.

Ce genre de fouilles fournit des informations très importantes sur l’histoire économique du Moyen-Orient antique dans la mesure où la plupart des marchandises n’ont pas survécu au temps.

Youssra Gouram

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *