Politique, Société

Plusieurs sites d’information à nouveau bloqués


sansur

Dağ Media, BestaNuçe, Fırat News Agency (ANF) et Dicle News Agency (DIHA) ont été fermés par la Haute autorité des communications turques (TİB) depuis le 08 août, selon engelliweb.com, un site de veille de la liberté d’expression sur internet.

A rappeler d’ailleurs que Fırat News Agency et Dicle News Agency (respectivement l’Agence d’information de l’Euphrate et l’Agence d’information du Tigre) avaient déjà été censurées par le passé. Pınar Dağ, fondatrice de Dağ Medya, qui a déclaré au site d’information Bianet.org ne pas être surprise par cette décision administrative, s’est pourvue en justice.

bloque

Ces blocages s’inscrivent dans le cadre de la loi 5651 portant sur la réglementation de la publication sur internet et la lutte contre les cybercrimes.

Ce n’est pas la première fois que l’agence gouvernementale profite d’une législation sévère pour fermer des sites d’information de gauche ou pro-kurdes qualifiés récemment par le vice-Premier ministre Bülent Arınç de « machines à crime ».

Depuis le 25 juillet, ce sont 96 sites et 23 comptes twitter qui ont ainsi été bloqués, dont le site d’Özgür Gündem – inaccessible depuis maintenant 17 jours – ou encore celui d’Etkin News Agency.

Antoine Rolland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *