Economie, Société

La poule qui valait 5 000 TL

Une « sultane », une race de poule originaire de Turquie, a été vendue pour 5 000 TL lors de la première vente aux enchères de l’année.

Toutes les poules ne sont pas du même acabit, la sultane, poule d’ornement originaire de Turquie également connue sous le nom de serai tavuk, en a fait la preuve lors de la première vente aux enchères de 2019 de poules d’ornement qui s’est déroulée ce week-end dans le district d’İnegöl de Bursa.

Lors de la vente, organisée par l’Association des éleveurs de poules et d’animaux d’ornement d’İnegöl, une cinquantaine de spécimens ont été vendus aux enchères à des prix s’élevant entre 200 et 5 000 TL.

Talat Korkut, le président de l’association, a souligné que cet événement avait rencontré un franc succès, des passionnés de toute la Turquie s’étant donné rendez-vous à la vente.

Les sultanes étaient on ne peut plus populaires au sein de la Cour ottomane où elles étaient alors utilisées pour l’ornement des jardins. Les premiers spécimens de cette race de poule sont apparus par la suite en Angleterre dans les années 1850, avant de devenir on ne peut plus recherchés dans le reste du monde.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *