Automobile, Economie

Première voiture « Made in Turkey » : le pari du gouvernement turc

Vendredi 8 juin, le ministre de la Science, de l’Industrie et de la Technologie s’est exprimé sur la chaîne TRGT concernant le projet de construction de la première voiture turque, communiquant, à cette occasion, quelques informations.

Crédit photo : Hürriyet Daily News

Projet ambitieux, le ministre a annoncé un investissement de 3,2 milliards d’euros avec un « complexe disposant d’une capacité de productions de 200 000 voitures », mais également moderne et dans l’air du temps puisque le ministre a confirmé que le véhicule sera électrique.

« Ni trop luxueux ni bas de gamme », c’est ce qu’a précisé Faruk Ozlu. Cette voiture vise « les classes moyennes et supérieures », donc un public large et populaire. Le ministre a promis que le véhicule serait « au minimum 5 % moins cher et de meilleure qualité que ses concurrents » et qu’il y en aurait pour tous les goûts puisque cinq modèles différents seront proposés.

Le gouvernement a mis beaucoup d’espoir dans ce projet et en attend de fortes retombées économiques. « Il s’agit d’un projet qui, à long terme, apportera 50 milliards d’euros de contribution au produit intérieur brut. Ce projet va permettre la création de quatre mille emplois directs et jusqu’à 20 milles emplois indirects », dans un pays où le taux de chômage a atteint 10,6% en février 2018, d’après l’agence de statistiques turque TÜIK.

Le lieu du futur complexe n’est pas connu à ce jour et le ministre a préféré rester prudent en précisant que « le lieu n’est pas encore certain », mais les spécialistes pensent que le site sera à Ankara.

Pour les impatients, il faudra attendre encore quelques années avant de conduire la première voiture « Made in Turkey », le président Erdoğan a annoncé que « le prototype de la voiture sera prêt en 2019 » et que son entrée sur le marché se fera en 2021.

Symbole national et identitaire, c’est un fort message que la Turquie souhaite envoyer au monde automobile en décidant de la construction de la première voiture turque.

Marie Boyenval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *