Culture, Découverte, Société

Les premiers livres imprimés ottomans exposés à la bibliothèque de l’Université Boğaziçi.

Les premiers livres imprimés datant de l’Empire ottoman ont été exposés dans la bibliothèque de l’Université Boğaziçi.

Ibrahim Müteferrika fut le premier imprimeur de la période ottomane. Né en 1674 à Kolozsvár et décédé en 1745 à Istanbul, il fut en effet le premier musulman à utiliser les caractères métalliques mobiles dans les débuts de l’imprimerie en caractères arabes. Il a ainsi grandement contribué à la diffusion de l’imprimerie dans le monde musulman.

Il a, entre autres, imprimé des collections rares telles que Lugat-i Vankulu en 1729, deux livres du célèbre écrivain Katib Çelebi sur les guerres navales, ainsi que les premières éditions des œuvres de Platon. Ces livres sont tous exposés à la bibliothèque de l’université de Boğaziçi.

La maison d’impression d’Ibrahim Müteferrika, établie dans son propre domicile à Fatih (Istanbul), a permis l’impression de 17 œuvres du vivant de Müteferrika et sept autres après sa mort. 16 d’entre elles font partie des pièces exposées à la bibliothèque.

Hormis les œuvres imprimées par Müteferrika, d’autres, parfois plus anciennes, sont également exposées à la bibliothèque. Ainsi, l’ouvrage le plus ancien est la première édition des œuvres de Platon publiées en langue grecque à Venise en 1513.

La collection comprend également des œuvres écrites dans diverses langues telles que le latin, l’allemand, l’anglais, l’ottoman, l’arabe, l’hébreu, la langue karaman et l’arménien du XVIe au XXe siècle.

Sevgi Atila Cunus, bibliothécaire de l’Université Boğaziçi, a déclaré à l’Agence Anadolu que de nombreux livres issus de collections prestigieuses ont été offerts par l’université d’Harvard.

Victor Mottin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *