International, Politique

Président Erdoğan : « L’attitude des pays occidentaux vis-à-vis de la question des réfugiés est honteuse »

En ce qui concerne la crise des réfugiés, le président Erdoğan s’en est pris aux pays occidentaux. « La crise des réfugiés continue d’être une plaie pour le monde entier avec d’un côté les pertes de vie et les activités des organisations terroristes en Syrie et de l’autre le drame des réfugiés. L’attitude sécuritaire, voire raciste, des pays occidentaux concernant la question des réfugiés est honteuse au nom de l’humanité », a déclaré Erdoğan.

« La FETÖ est un réseau global »

« Il ne faut pas oublier que cette organisation appelée FETÖ est un réseau global qui continue d’exercer à travers 170 pays. J’invite le monde entier à être sensible contre cette organisation qui s’est ouvert un espace en abusant des sentiments humains tels que la croyance religieuse, l’éducation et la bienfaisance ainsi que des relations commerciales », a-t-il averti.

« Nous devons entamer immédiatement une lutte de principe contre les organisations
terroristes »

« Nous devons refuser tous ensemble l’approche qui consiste à distinguer les organisations
terroristes entre eux que ce soit Daesh, le PKK, le PYD, le YPG ou la FETÖ et entamer immédiatement une lutte de principe contre toutes les organisations terroristes. Coûte que coûte, nous sommes déterminés à poursuivre de façon déterminée cette lutte. L’opération de la Turquie à Jarablus est, à ce sujet, l’expression de cette détermination », a-t-il martelé.

« L’attaque dans un mariage a été un tournant pour nous »

« Les opérations de la Turquie dans le nord de la Syrie ne sont pas une intervention à l’intégrité territoriale de la Syrie. En premier lieu, Jarablus est notre frontière. Des tirs avec des lances roquettes se font malheureusement sur notre territoire depuis Jarablus. 56 personnes sont mortes à la suite d’un attentat perpétré récemment lors d’un mariage (à Gaziantep). Cet événement fut pour nous un tournant (pour l’opération à Jarablus) », a tenu à préciser le président turc.

« Nous sommes entrés à Jarablus avec les opposants modérés qui sont les habitants mêmes de Jarablus. Et nous avons ensemble nettoyé Jarablus de Daesh. Ce sont les propres habitants de Jarablus qui sont actuellement installés là-bas », s’est félicité Erdoğan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *