Société

Projet de constructions à Bebek : le BSG s’indigne

bebek

Le jeudi 21 mai s’est tenue une conférence dans le quartier de Bebek afin de sensibiliser les opinions au sort de la zone, menacée par les récents projets de construction de parkings et d’un port de plaisance.

Le Bebek Semt Girişimi (Initiative du quartier de Bebek) a organisé hier une conférence adressée à la presse internationale et modérée par Nigar Alemdar afin de sensibiliser les opinions au sort de la zone, menacée par les récents projets de construction de parkings et d’un port de plaisance.

Cette modification du paysage serait non seulement polluante et inesthétique, mais aussi dangereuse puisqu’elle risquerait de causer des accidents de trafic maritime. De plus, le BSG soupçonne la municipalité de vouloir faire du profit avec ces constructions ; il met donc tout en oeuvre pour stopper le projet.

La conférence de presse a donc fait intervenir des spécialistes pour parler de ces problèmes. Le premier à s’exprimer a été M. Volkan Vural, qui a été l’ambassadeur de la Turquie à Téhéran, Moscou et New-York, entre autres, et a également occupé d’autres éminentes fonctions telles que celle de Secrétaire général des Affaires de l’Union européenne. « Je suis préoccupé car ces constructions menacent la sécurité du Bosphore (…) Personne ne sait ce qui va se passer, mais aujourd’hui, en Turquie, il n’y a pas de respect des lois », a-t-il déclaré.

Ensuite, la juriste Nilüfer Oral, spécialisée dans le droit de la mer, a mis l’accent sur l’aspect juridique de l’affaire, mettant en évidence le caractère illégal du projet, qui s’oppose en effet à la loi 2960 sur la protection du Bosphore et à la Convention européenne du paysage.

Le Capitaine Saim Oğuzülgen s’est lui aussi prononcé contre les constructions envisagées, évoquant surtout les problèmes de sécurité auxquelles elles confronteraient les navires.

Des arguments qui, on l’espère, seront entendus.

Victoria Coste

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *