Culture, Découverte, Société, Tourisme

Restauration des colonnes de Perge

En cours de restauration, la ville antique de Perge, qui est l’un des plus imposants sites archéologiques de la province d’Antalya, fait l’objet d’une campagne de restauration spécifique pour ses colonnes.

La province d’Antalya a proclamé l’année 2018 : « l’année de Perge ». Selon le quotidien Hürriyet Daily News, le maire d’Antalya, Münir Karaloğlu, a déclaré : « Désormais, nous nommerons chaque année suivant un monument précieux d’Antalya. Cette année, c’est l’année de Perge, peut-être que l’année prochaine sera l’année d’Aspendos ou d’ailleurs ? Notre objectif est de mettre en valeur les richesses culturelles de la ville et de les utiliser dans notre travail promotionnel ».

Avec le slogan « Obtenez une colonne érigée dans la ville antique de Perge », le projet a pour objectif de restaurer toutes les colonnes du magnifique site archéologique sachant qu’une somme de 2 500 TL est nécessaire pour chaque colonne. La campagne vise donc à attirer des sponsors afin de financer les travaux. Pour se faire, chaque colonne restaurée portera le nom de son mécène afin d’immortaliser son geste. Selon le musée d’Antalya, le site compte 20 colonnes déjà restaurées et 50 colonnes non restaurées qui attendent d’être baptisées.

Nombreuses sont les personnes soutenant ce projet de sauvegarde. Parmi elles, l’on compte le président de la Chambre de commerce d’Antalya, Davut Çetin, qui incite vivement les hommes d’affaires à contribuer au succès de cette campagne. Ce dernier déclare : « Nous devons faire quelque chose pour redonner vie aux colonnes de Perge. Chaque homme d’affaires, les hôtels et les usines devraient participer à la renaissance d’au moins une colonne. Nous devons également encourager les habitants d’Antalya à se joindre à cette campagne. Sa population s’élève à plus de 2,3 millions de personnes. Si chaque personne faisait un don de 1 TL, 1.000 colonnes pourraient revivre ».

La municipalité espère avec cette campagne atteindre rapidement les fonds nécessaires pour la mise en valeur de ce site d’une grande importance. Münir Karaloğlu explique que Perge abrite de nombreuses colonnes et que, certaines zones n’ayant pas encore fait l’objet de fouilles, de nombreuses richesses sont encore à découvrir. Celui-ci ajoute : « Nous ne savons pas combien de colonnes seront découvertes lorsque la partie occidentale de la ville antique sera ouverte », d’où l’importance de cette campagne de restauration. Par ailleurs, dans le cadre de la campagne et grâce à l’aide des sponsors, les colonnes qui ont été enlevées lors des fouilles seront réinstallées dans leurs rues d’origine.

Actuellement, 350 colonnes du site ont retrouvé leurs beautés d’antan. En effet, depuis que les fouilles ont débuté en 1946 avec l’Université d’Istanbul et jusqu’en 2012, 128 colonnes ont été restaurées. Par la suite, la Direction du musée d’Antalya a multiplié ses actions, permettant de restaurer 222 colonnes.

68 colonnes qui ont déjà obtenu un mécène dans le cadre de la campagne portent le nom de ceux qui ont contribué à la sauvegarde de ce patrimoine mondial. Ainsi, lorsque l’on déambule dans les rues antiques de Perge, l’on peut admirer la colonne de l’hôtel Concorde, celle du club Rotary de Perge, mais aussi celles de la Fondation promotionnelle d’Antalya, de l’hôtel Batur, de Zafer Export, de Ayhan Sicimoğlu, de Mücella-Feridun Uyar, ou encore de Nizamettin Şen et de l’hôtel Delphin.

Tülin Ağaç

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *