Culture, Découverte, Société, Tourisme

Restauration des konaks

L’Agence Anadolu rapporte que les travaux de restauration de 23 résidences ottomanes (konak en turc) dans la province de Bilecik, au nord-ouest du pays, ont débuté. L’objectif : booster le tourisme

Crédit photo : Agence Anadolu

Dans le district d’Osmaneli, ce n’est pas moins de 23 konaks qui sont sur le point de retrouver leur splendeur d’antan.

Fin 2018, selon les lignes édictées par le projet du ministère de la Culture et du Tourisme, 50 demeures ottomanes (sur les 150 bâtiments classés « monuments historiques » par le ministère) situées dans les quartiers de Camii Kebir et Camii Cedid devraient être rénovées et inaugurées afin de stimuler l’industrie touristique dans la province de Bilecik, une région qui abrite de nombreux vestiges datant de l’Empire ottoman.

Rénovées par la mairie de Osmaneli, la restauration de ces konaks aux fenêtres en saillie et construites à base de terres devrait être achevée dès la fin de l’année, selon les informations transmises par le maire du district, Münür Şahin, à l’Agence Anadolu.

Ce dernier ne cache d’ailleurs pas l’importance de ce projet : « Le projet est important pour le secteur touristique. À la fin de celui-ci, Osmaneli ressemblera quelque peu à Safranbolu », faisant référence à cette ville du nord de la Turquie qui, depuis 1994, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

20 demeures ottomanes ayant déjà été restaurées, d’ici la fin de l’année c’est 70 maisons ottomanes qui auront retrouvé toute leur beauté. Parmi elles, trois devraient être transformées en musée où, outre l’exposition de produits artisanaux, des dégustations de produits régionaux, tels que le « Lefke bezi » (le loukoum de coing), devraient être instaurées.

En ce qui concerne les 80 autres, le maire espère qu’elles connaîtront le même destin« dans les années à venir ».

Camille Saulas

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *