Culture, Découverte, Société, Tourisme

Restauration du théâtre antique de Perge

À une vingtaine de kilomètres à l’est de la ville d’Antalya en Turquie, près de la plaine côtière, la cité antique de Perge est l’un des plus importants sites archéologiques et touristiques du pays. Son théâtre antique, qui date du deuxième siècle et qui est situé sur la gauche de la route menant à l’entrée, est l’un des premiers vestiges que l’on peut apercevoir en arrivant sur le site. Il fera pour la première fois l’objet d’un grand projet de rénovation.

Les premières fouilles s’étant déroulées entre les années 1980 et 1990, le projet de restauration a mis du temps avant d’être lancé, mais il se concrétisera enfin en 2018. Riche de son histoire et des richesses découvertes au fil des années, l’importance du projet de restauration a été soulignée par Numan Kurtulmuş, ministre de la Culture et du Tourisme, à la suite d’une de ses visites à Perge. Un budget de 3 millions de TL a été prévu.

De nombreuses découvertes ont été faites à l’issue des premières fouilles au sein du théâtre puisqu’on y a découvert d’anciennes sculptures qui sont aujourd’hui exposées au musée d’archéologie d’Antalya. Les archéologues estiment que la moitié des vestiges sont encore sous terre. Ils poursuivent donc leurs recherches afin de découvrir les nombreux trésors encore cachés dans cette cité antique vieille de plus de 5.000 ans qui a longtemps été considérée comme la capitale de nombreuses civilisations dont celle provenant de l’antique région de Pamphylie – l’actuelle ville d’Antalya et ses alentours – qui abritait des Grecs arrivés du nord de l’Anatolie. La cité se trouve sur les deux rives du fleuve « Kestros », un site stratégique puisqu’il permet un accès rapide à la mer qui se trouve à 17 kilomètres tout en étant en sécurité à l’intérieur des terres.

Le magnifique théâtre antique de type gréco-romain de Perge avait une capacité pouvant aller jusqu’à 13.000 personnes. En ce qui concerne sa structure, le théâtre est composé de trois parties principales. La première correspond à celle où se situent les sièges du public. Ensuite, une partie est destinée à accueillir l’orchestre. Enfin, nous avons la scène où se déroulaient les fameux combats de gladiateurs et d’animaux sauvages. La particularité de ce théâtre, c’est la présence d’une armure autour de la fosse d’orchestre, ce qui prouve selon les historiens qu’il y avait réellement des spectacles de gladiateurs au sein du théâtre. Sur le mur de la scène, il est encore possible aujourd’hui de voir les reliques symbolisant la vie de Dionysos, dieu du vin.

En 2011, le théâtre fut fermé au public pour des raisons de sécurité, car certains blocs risquaient de s’effondrer. Par la suite, en multipliant les mesures de sécurité, certains secteurs ont été rouverts au public. Actuellement, il est encore possible de visiter le théâtre. Mais le projet de restauration était plus que nécessaire.

Dans le cadre des rénovations, un comité académique a été constitué afin de mener à bien le projet. En ce qui concerne la date des travaux, ils commenceront à la fin de l’année 2018. La restauration de ce monument historique devrait se réaliser en utilisant uniquement les matériaux d’origine du bâti qui sont sur place afin de reproduire au mieux son état d’origine. L’ouverture complète de ce magnifique théâtre qui aura retrouvé tout son éclat permettra aux visiteurs, ravis, de se rendre compte de l’importante de cette cité antique durant ses périodes de gloire.

Tülin Ağaç

2 Comments

  1. Merve

    Sujet très intéressant

  2. dökülür vaziyette. Yazarımız Muzaffer Arslan, konunun şarlatanlık boyutunu anlatan bir yazı kaleme almıştı. Antalya »dan da Yusuf Yavuz, işin « fetih kısmıyla ve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *