Economie, Tourisme

Retour des bateaux de croisière sur les côtes turques

Après des années difficiles pour le secteur touristique, les croisières font leur grand retour sur les côtes turques. Une forte hausse de l’affluence touristique est à prévoir d’ici l’année prochaine selon les grands représentants du secteur avec le retour des principaux opérateurs de croisières.

En 2016, la Turquie a enregistré une forte baisse du tourisme de croisières sur ses côtes sachant que la Turquie concentrait à elle seule 10% des croisières mondiales. En effet, si en 2016 le pays a enregistré près de deux millions de touristes en croisières, en 2017 le nombre a chuté à 306 000. Cela s’explique par plusieurs raisons, et en premier lieu des préoccupations sécuritaires liées aux conflits au Moyen-Orient, à la vague d’attentats qui a frappé la Turquie, mais aussi au coup d’État manqué de juillet 2016.

Dès lors, le secteur touristique avait fortement pâti du contexte géopolitique, sécuritaire ainsi que des conséquences économiques. Dans ce contexte difficile, les compagnies de croisières avaient modifié leurs itinéraires en remplaçant la Turquie par d’autres destinations comme la Grèce. Cette diminution du nombre de touristes avait entraîné une baisse de près de 30% des revenus du secteur en Turquie au cours de l’année 2016.

Aujourd’hui, la Turquie redevient une des destinations les plus populaires en Europe. C’est grâce aux améliorations sécuritaires qu’aujourd’hui les compagnies de croisières reprogramment le pays dans leurs propositions de séjours. Pour 2018, il est prévu d’accueillir près d’un demi-million de touristes de croisières. Cette forte hausse permettra au secteur du tourisme de rebondir d’ici l’année prochaine.

En parallèle des compagnies des croisières, le lobbying à Kuşadası mais aussi à Istanbul et Izmir, a contribué à relancer le secteur dominant le port des villes. De plus, selon la quotidien Hürriyet, le président de Tura Tourism, Erkunt Öner, a déclaré que le secteur est rassuré après une période difficile et qu’il a bénéficié des incitations gouvernementales envers ce secteur. Celui-ci a en effet déclaré que « Les principaux opérateurs de croisières ont déjà commencé à revenir un par un. Les incitations offertes par le gouvernement aux opérateurs de croisières qui transportent des touristes vers la Turquie joueront un rôle clé ».

Il ajoute : « la construction du principal port de croisière va être achevée dès que possible ». En effet, en 2015, le port de croisière de Karaköy, à Istanbul, a été fermé en raison des travaux concernant les nouvelles installations de croisière de Galataport.

C’est ainsi qu’en 2019, MSC Croisières débutera ses voyages à Antalya et à Izmir ! Nous pouvons également citer Norwegian Cruise Line qui a annoncé il y a peu de temps l’ajout de Kuşadası à ses destinations pour 2018. Holland America Line annonce aussi son retour dans les ports turcs d’ici 2020. Sans oublier le navire de croisière ultra-luxueux, Azamara Journey, de la compagnie Royal Caribbean International, qui se rendra le 15 mai prochain à Kuşadası avec ses 850 passagers.

Cihangir Canıyılmaz. le directeur des communications et du marketing de Royal Carribean Cruise Turquie, a ainsi déclaré au quotidien turc Hürriyet que, « Ce sera le premier voyage de notre compagnie en Turquie cette année. La majorité des passagers d’Azamara Journey sont des touristes britanniques et américains. Nous prévoyons un plus grand nombre de visites en Turquie. 2020 sera beaucoup mieux ».

Tülin Ağaç

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *