Société, Sport

RoboCup : l’équipe turque se classe troisième

Alors que la Russie vit au rythme de la Coupe du monde de football depuis deux semaines, le Canada accueillait une autre compétition internationale de football du 18 au 22 juin: la Robot World Cup Initiative, plus connue sous son acronyme « RoboCup », pour la 22e édition.

Crédit photo : AA

Depuis 1997, le concours international « RoboCup » est un rendez-vous scientifique incontournable, attirant 450 équipes de 45 pays différents et près de 40 000 visiteurs. Montréal était la ville hôte cette année.

Le tournoi RoboCup a été imaginé pour promouvoir la recherche dans le domaine de la robotique et de l’intelligence artificielle. Le but est de créer une équipe de football entièrement robotisée capable d’affronter une équipe de football humaine, d’ici 2050.

Selon le site internet de l’organisation : « Au milieu du XXIe siècle, une équipe de joueurs de robots humanoïdes entièrement autonomes remportera un match de football, conformément aux règles officielles de la FIFA, contre le vainqueur de la dernière Coupe du monde. » Un objectif sur le long terme et ambitieux donc, qui serait un moyen efficace de promouvoir la recherche selon les organisateurs.

Le choix du football n’est pas anodin. Aujourd’hui, il est l’un des sports les plus populaires, capable de rassembler les peuples. Il suffit d’observer l’enthousiasme et la ferveur que suscite la Coupe du monde de football. C’est également un sport d’équipe qui nécessite technique, tactique, stratégie et une analyse rapide de l’environnement. En plus d’une excellente condition physique, la réflexion et le pragmatisme sont essentiels à tous bons joueurs et donc à tous bons robots.

À l’issue de ce tournoi international, l’équipe de « RoboAkut », soutenue par la Turkey Technology Team Foundation de l’Université Bogazici, a reçu le troisième prix de la RoboCup Rescue Simulation League. Le premier prix a été remporté par les Néerlandais pour la quatrième fois depuis la création du tournoi.

Marie Boyenval

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *