Sport, Tennis

Roland Garros 2017 : bilan mitigé pour les français

C’est sous une chaleur de plomb que cette première journée du tournoi de Roland Garros s’est déroulée. Avec plus de 30 degrés sur le thermomètre, la terre battue était rouge vif, telle une boule de feu qui au moindre revers faisait décoller les joueurs du sol.

Ce temps n’a pas découragé les spectateurs, ni les tennismen dont les français, qui se sont battus comme des lions.

Les français se sont inclinés

Néanmoins, lors de cette journée, le bilan est bel et bien mitigé pour les français. En effet, le jeune premier francais à jouer, Adrian Mannarino, s’est fait éliminé ce matin en trois sets sur le court Suzanne Lenglen  7-5 / 6-3 / 6-4 face à l’Argentin Horacio Zeballos.

D’entrée de tournoi, les Dieux n’étaient pas avec les français, notamment pour Mannarino puisque c’est sa troisième élimination consécutive dès le premier tour cette année. Mais le triste sort s’est aussi abattu sur Stéphane Robert face à Dimitrov qui s’est incliné 6-2, 6-3, 6-3.

Malgré les encouragements du public et certains sursauts de la part du français lors du dernier set, l’espoir s’est vite éteint pour le public. Une dure défaite pour le français mais une belle victoire pour Dimitrov largement en position de supériorité face à son adversaire.

Un match serré

Une lueur d’espoir pour le tennis français sur le court numéro 1 lors du duel Quentin Halys face à l’argentin Marco Trungelliti. En effet, le français a largement dominé le premier set puis s’est fait rattrapé de très près par l’argentin, proposant ainsi un suspens terrible. Un match acharné et des plus épiques où le public a pu assister à un véritable combat de coq. Et pour cause, ces derniers ont égalisé lors du deuxième set et se sont livrés un tie break qui les a départagé en faisant gagner le français.

Des gestes précis qui ont été décisifs lors de cette deuxième manche. Le match s’est poursuivi de plus en plus serré car l’argentin a rattrapé le français lors du troisième set par un tie break 7-6, avant d’égaliser avec deux sets chacun. Finalement, l’argentin ne s’est pas découragé et s’est accroché en remportant la partie 6-3, 7-6, 7-6, 6-4, 6-4.

Des victoires méritéesUne journée riche en émotions puisque Benjamin Bonzi a été le premier francais à se qualifier face à Medvedev qui a abandonné la partie, laissant alors filer le jeune francais d’à peine 20 ans pour la suite du tournoi. Une partie terriblement difficile pour le russe qui a peiné à gagner le premier set, et qui au fur et à mesure s’est vu affaibli avant d’abandonner complètement.

Une victoire mitigée pour le francais mais quand même méritée, s’imposant 5-7, 6-4, 6-1, 3-1.

Le dernier match 100% français s’est déroulé dans une ambiance bon enfant, sans véritable rivalités puisque quelqu’en soit le résultat un francais était forcément qualifié. En effet, ce duel a opposé Lucas Pouille face à Julien Benneteau. Un match réellement attendu et plus que serré car c’est après un tie break que Pouille remporte le premier set 7-6 mais il est vite rattrapé par son adversaire 6-3 puis 6-4. Néanmoins, Pouille reprend la main et gagne 7-6, 6-3, 6-4, 6-3, 6-4.

Daniel Latif
Photo : Jan McIntyre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *