Culture

Romain Puértolas remporte le Prix littéraire NDS des lycéens

Mercredi 26 octobre, les étudiants du lycée français Notre Dame de Sion à Istanbul attribuaient à Romain Puértolas le Prix littéraire NDS des lycéens 2016 pour son roman : L’Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea.img_2140Les membres du jury ont été touchés par les aventures de ce fakir qui illustrent et mettent en lumière le parcours des migrants. Ce récit, au titre très long, mais accrocheur, a conquis le cœur des élèves de Notre Dame de Sion par son style humoristique et aussi agréable à lire.

img_1807
Le roman est sorti en France en 2013, la même année que la création de ce Prix des lycéens, et a été publié en Turquie l’année suivante par les Éditions Can. Il a été traduit en turc par Ebru Erbaş, elle-même diplômée du lycée Notre Dame de Sions. Un Prix lui a également été remis. C’est avec beaucoup d’émotion, qu’elle a remercié le jury d’avoir reconnu le travail des traducteurs et traductrices.

img_1869

img_1882

Publié dans plus de 50 pays, le livre du fakir a permis à son créateur de voyager. Romain Puértolas n’a pas caché son plaisir d’être à Istanbul. En recevant son Prix, il a exprimé son admiration pour le lycée ainsi que la maîtrise de la langue française de ces jeunes remettants.

img_1829

Après avoir remercié le jury, Romain Puértolas a expliqué à une audience attentive comment lui était venue l’idée du récit du fakir. C’est en puisant dans deux de ses anciennes activités professionnelles, l’illusionnisme et plus tard la police, qu’il a construit son roman. Au départ, le fakir qui était son personnage dans ses vidéos de magie s’est simplement trouvé enfermer dans une armoire Ikea, inspirée de celle que l’auteur possédait chez lui. Puis, au fil de l’écriture, les pages se rempliront des rencontres du fakir inspirées du souvenir des migrants qu’il a pu rencontrer tout au long de ses journées en tant qu’officier de police.img_1997

Amusés par la personnalité de l’auteur français qui entre deux boutades s’essaie à quelques mots en turc, les étudiants ont gardé leur sérieux au moment de la traditionnelle séance de questions-réponses.

img_2028

Le partage entre les élèves et l’auteur a été généreux. Ils ont pu bénéficier des conseils de Romain Puértolas pour, selon lui, un bon écrivain, à savoir : lire toujours plus afin de s’enrichir et trouver son propre style ! Il a aussi partagé avec les élèves de nombreuses anecdotes.

img_2248

Si vous vous demandiez si l’auteur a écrit les premiers chapitres de ce récit sur sa chemise comme son personnage du fakir, la réponse est non. Cette rumeur est devenue véridique après la sortie du roman. Elle a fait naître une sorte de happening qu’il a reproduit pour des émissions de télévision lors de la promotion du livre.img_2202

La réelle signification du fakir qui écrit sur sa chemise est qu’il est « sans-papiers ». Une situation qui l’oblige à écrire sur ce qui lui reste, sa chemise.

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, aux éditions Le Dilettante pour la version française.

0000000607146-1

Pascale-Mahé Keingna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *