Découverte, Tourisme

Ryan Fisher, la tête dans les aurores boréales

Les aurores boréales fascinent. Nombreux sont ceux qui rêvent d’observer ce phénomène lumineux. D’autres veulent à tout prix les capturer à travers la lentille de leur appareil photo. Ryan Fisher en fait partie. aurora-borealis-1156479_960_720
Si certains se définissent eux même comme des chasseurs d’aurores boréales, le Canadien Ryan Fisher pourrait être décrit ainsi. Voilà maintenant deux ans que le Canadien parcourt des milliers de kilomètres pour observer en toute quiétude ce spectacle naturel spectaculaire.

Parti de Kamloops, en Colombie-Britannique (la province à l’ouest du Canada), il a parcouru 3.800 km en camion en seulement quatre jours pour prendre en photo une aurore boréale.

En effet, en janvier dernier, il a décidé de partir du jour au lendemain pour les chutes du parc territorial Lady Evelyn Falls, près de Kakisa, dans les Territoires du Nord-Ouest où il s’est régalé du spectacle qui se produisait dans le ciel.

Selon l’Agence spatiale canadienne, une aurore boréale – ou aurore australe quand celle-ci se produit dans l’hémisphère sud – n’est rien de moins qu’un phénomène céleste qui se produit lorsque des particules chargées en protons et en électrons entrent en contact avec le gaz atmosphérique qui se trouve en haute altitude. La collision provoque alors des milliards d’éclats lumineux qui apparaissent en plusieurs séquences donnant ainsi l’impression que les couleurs dansent dans le ciel étoilé.

Si l’explication de ce phénomène peut sembler complexe pour certains, l’observation d’une aurore boréale est à la portée de tous. Si vous êtes prêts à voyager un petit peu – les aurores boréales sont observables en Suède, en Finlande, mais aussi au Groenland, en Laponie, en Islande et bien entendu au Canada, en Alaska et en Antarctique -, il vous suffira d’ouvrir les yeux et de simplement profiter de ce que la nature a de plus beau à nous offrir. Car, comme le dit si bien Ryan Fisher, « Tout le monde devrait voir [les aurores boréales] au moins une fois dans sa vie ».

Pour découvrir la photo unique de Ryan Fisher aux chutes Lady Evelyn, visitez le site de l’Agence spatiale canadienne ou tout simplement sur la page Facebook du photographe où vous pourrez admirer ses nombreux clichés.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *