International, Politique

Sadiq Khan: Une élection pour vaincre l’idéologie islamiste

Sadiq Khan est le nouveau maire de Londres. L’élection du candidat travailliste à la mairie de Londres est un symbole fort a de nombreux égards. Analyse d’une élection singulière.

sadiq-bus-620_2647659n

Dans les pays en développement les chances pour un fils de chauffeur de bus d’accéder à un poste politique de premier plan sont très rares. Mais pas dans la capitale britannique où les londoniens ont choisis Sadiq Khan comme maire. Fils d’un immigré pakistanais, il est le premier musulman à occuper ce poste.

La question religieuse au centre de la campagne

La religion de Khan a ,dès le début de la campagne municipale, fait débat au sein même de son parti. Son rival conservateur l’a par exemple accusé de partager certaines idées défendues par les islamistes. Le constat était clair: il fallait alerter les électeurs sur les prétendues idées radical du candidat travailliste surtout en ces temps où l’islam radical est devenu l’ennemi public des pays européens.

A l’inverse, la victoire de Sadiq Khan est accueillie de manière euphorique par les londoniens de confession musulmane qui assurent que l’élection d’un maire musulman pourra lutter contre l’islamisme. Cela montre également que l’Occident n’est pas hostile à l’Islam et que les musulmans peuvent réussir. Khan à lui même traité de la symbolique forte de son élection à Londres, ville qui a connu en 2005 des attentats perpétrés au nom de l’Islam.

Cette victoire est donc symbolique à plus d’un point, tant sur l’aspect religieux que social. Au moment où les musulmans d’Occident font face à une hostilité qui grandit, la religion de Khan a mit de la lumière et a donné un écho international au scrutin londonien. Il devient ainsi un symbole de méritocratie, partant d’un milieu modeste et gagnant contre un adversaire d’une grande famille anglaise. Il est par cette élection l’élu musulman le plus puissant d’Europe.

Son élection se veut également comme un épouvantail contre l’islamisme, Sadiq Khan n’a cessé de condamner l’extrémisme au cours de sa campagne et il souhaite dans l’avenir donner un nouvel élan à la représentation de l’Islam au Royaume-Uni.

 

Hamdi Arslan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *