Sport

Sadun Boro, le célèbre navigateur turc, s’éteint à l’âge de 87 ans

Sadun Boro, le premier Turc à avoir accompli un tour du monde à la voile, s’est éteint ce matin à l’âge de 87 ans. Une perte tant pour le monde de la navigation que pour la cause environnementale et la francophonie en Turquie.

sadun_boro

Le stambouliote luttait contre un cancer de la vessie et avait été placé depuis mardi dernier en unité de soins intensifs dans un hôpital de Marmaris, dans la région Égéenne au sud-ouest du pays.

Premier Turc à avoir sillonné l’ensemble des mers du monde, il aura suscité de nombreuses vocations parmi les générations suivantes inspirées par ses récits de navigation.

En 1952, il effectue avec un ami britannique une première traversée transocéanique, quittant les côtes anglaises pour rejoindre les Caraïbes. En 1965, il s’embarque en compagnie d’Oda, sa femme d’origine allemande, et Miço, son chat, à bord de son voilier Kısmet (le sort, le destin en turc). Une odyssée à travers le monde qui durera trois ans et un itinéraire qui les fera passer par le détroit de Gibraltar, les îles Canaries, le canal de Panama, l’archipel des Galápagos, l’Indonésie et la mer Rouge.

sadun_boro_3sadin_boro_2

Il fit par la suite don de son embarcation longue de dix mètres au Musée Rahmi M. Koç d’Istanbul, spécialisé dans l’histoire du transport, de l’industrie et des communications.

Francophone et fervent défenseur de la cause environnementale, Sadun Boro figurait parmi les amis du journal. Il laisse derrière lui une fille : Deniz, le mot turc pour Mer.
sadun_boro_4sadun_boro_5

L’ensemble de la rédaction adresse ses condoléances à la famille et souhaite un dernier « bon vent » à cet homme d’exception et d’une grande simplicité.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *