Economie, Société

Saint-Valentin : les Turcs dépensent en moyenne 2,5 milliards de TL en fleurs

Alors que la Saint-Valentin approche à grands pas, on apprend que la vente de fleurs le 14 février s’élève en moyenne, en Turquie, à 475 millions de dollars chaque année.

İsmail Başaran, responsable du syndicat des fleuristes turcs, a déclaré à l’Agence Anadolu que ce n’est pas moins de 2,5 milliards de livres turques qui sont dépensées chaque année par les Turcs pour l’élu de leur cœur à l’occasion de la Saint-Valentin.

« Le nombre de fleurs produites au cours d’un mois est vendu dans son intégralité le 14 février », soit en un seul jour, explique M. Başaran afin d’illustrer l’importance de cette journée pour le marché.

Des chiffres qui ne sont finalement pas si étonnants puisque, comme le souligne M. Başaran, à la Saint-Valentin, un cadeau sur quatre sera une fleur ou un bouquet.

Si les roses restent les fleurs les plus populaires lors de cette journée dédiée aux amoureux, les orchidées, les lis ainsi que les marguerites sont également plébiscités.

Néanmoins, cette année, pour faire plaisir à son ou à sa bien-aimé(e), il faudra mettre davantage la main au porte-monnaie puisque le prix des fleurs a augmenté de 20% par rapport à 2018. Ainsi, M. Başaran a déclaré qu’il faut compter environ 10 TL pour une rose et entre 20 et 100 TL pour un bouquet.

Adorée par certains, détestée par d’autres, la Saint-Valentin est certes une fête commerciale, mais est aussi l’occasion de gâter ceux qui nous sont chers. Célébrée partout dans le monde, la Saint-Valentin trouverait ses origines dans les Lupercales romaines, des fêtes annuelles célébrées en l’honneur du dieu protecteur des troupeaux et des bergers, Lupercus.

Camille Saulas

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *