Art, Culture, Découverte, International, Société, Tourisme

Un sarcophage romain de retour en Turquie

Le sarcophage romain d’Hercule, jusqu’alors exposé à l’Université de Genève, avait été l’objet de contrebande. Le quotidien Hürriyet nous apprend qu’il a finalement été restitué à la Turquie.

Il y a une cinquantaine d’années, lors de fouilles clandestines, un sarcophage romain avait été découvert dans la cité antique de Perge, dans la province d’Antalya, un site connu pour ses nombreux sarcophages dont au moins le quart porte sur les travaux d’Hercule.  Un large réseau de contrebande avait permis la sortie du territoire du sarcophage qui daterait de l’an 200 apr. J.-C.

Après avoir été restauré à Londres entre 2002 et 2009, il a été retrouvé en 2010 dans un hangar en Suisse par les douanes. Depuis, il était exposé à l’Université de Genève.

Alors qu’en juillet 2011 une demande de restitution a été formulée par les autorités turques, le 6 septembre dernier l’inestimable artefact archéologique a finalement été restitué par la Suisse à la Turquie après une longue procédure judiciaire. Il a été remis aux fonctionnaires du ministère de la Culture et du Tourisme à Genève.

Le sarcophage orné de scènes des travaux d’Hercule a été soigneusement protégé afin d’être transféré au service des douanes le 6 septembre dernier. Sous la responsabilité du consulat général de Turquie à Genève, le sarcophage a été transféré sans encombre à Zurich. Le 12 septembre, il est arrivé à l’aéroport Atatürk d’Istanbul dans une soute d’un avion de Turkish Airlines.

Ainsi, les Turcs et les touristes qui se rendent dans la région d’Antalya pourront enfin admirer ce magnifique sarcophage en marbre blanc de trois tonnes qui sera exposé au Musée d’Antalya avec la statue d’Hercule, un autre trésor rapatrié en Turquie des États-Unis après que celui-ci ait passé 30 ans à l’étranger.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *