Economie, Société

Taux de chômage croissant en Turquie

Une contraction des secteurs de l’industrie et du bâtiment, couplée à une faible croissance économique vont entraîner dans les mois à venir une augmentation du chômage en Turquie.

chomage_T

Fin 2014, l’Institut turc de la statistique (TÜIK) annonçait un chômage de 10,7% de la population active. Ce chômage concernait plus particulièrement les jeunes, avec 19,9% chez les 15-25 ans et les femmes, avec 13%.

La crise économique ayant frappé la Turquie en 2008-2009 avait rapidement engendré la montée du chômage, compensée par la croissance rapide en 2010-2011 et l’expansion des secteurs de l’industrie et de la construction depuis 2001, financées par le FMI et l’afflux de capitaux étrangers dès 2003. Une baisse du taux de chômage avait donc logiquement suivi. Sur 10 ans, 6 millions d’emplois ont été créés en Turquie mais l’expansion de l’emploi dans ces domaines ne pouvait être éternelle. La croissance économique ne dépasse plus les 3% par ans depuis 2012, l’industrie et la construction s’essoufflent tandis que les entreprises vont probablement devoir faire face à des restrictions budgétaires et donc diminuer le nombre de leurs employés.

La Turquie doit donc s’attendre à voir son taux de chômage augmenter dans les mois à venir.

Anne-Laure Gatin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *