Culture, Découverte, Société, Tourisme

Un toit en acier pour protéger les mosaïques de Zeugma

Située sur la rive de l’Euphrate dans la province de Şanlıurfa, au sud de la Turquie, l’antique cité Zeugma bénéficie désormais d’un toit en acier pour protéger ses magnifiques mosaïques. En effet, c’est sur ce site qu’a été découverte la célèbre mosaïque « Gypsy Girl », autrement connue sous le nom de « La gitane de Zeugma », conservée aujourd’hui au Musée des mosaïques de Gaziantep. Ce nouveau toit permettra de préserver le site face à la détérioration longtemps causée par le soleil et la pluie.

Crédit photo : Agence Anadolu

Le toit permet d’assurer un climat favorable à la conservation des artefacts tout en assurant un éclairage optimum. Ainsi, la construction réalisée par la Direction d’inspection de la conservation de la municipalité métropolitaine de Gaziantep (KUDEB) va permettre de continuer à accueillir les milliers de visiteurs qui affluent sur le site chaque année.

Les travaux n’ayant duré que 60 jours, les visiteurs ont pu accéder de nouveau rapidement au site.

Selon le président de KUDEB, Serdar Murat Gürsel, le toit précédent n’avait pas permis de protéger adéquatement les mosaïques : « Il y avait de sérieux problèmes avec l’ancien toit pour les mosaïques. La nouvelle structure est plus grande de 2.000 mètres carrés. Nous avons complètement changé le toit pour éviter que la pluie, la chaleur et le froid endommagent le site. Nous avons construit un toit en acier et l’avons recouvert de métal, de sorte qu’il laisse entrer le soleil, mais pas la chaleur ».

La gitane de Zeugma

L’ impressionnante cité antique Zeugma située dans le quartier de Belkıs abrite actuellement de nombreuses maisons romaines du IIe et IIIe siècle décorées de magnifiques mosaïques. Les fouilles archéologiques sur ce site durent depuis près de 48 ans. Longtemps condamnées par la construction du barrage sur l’Euphrate dans le Sud-est anatolien et après avoir échappé aux pillards, La gitane de Zeugma a été découverte en 1999, mais les fouilles ont permis de déceler bien d’autres mosaïques. Depuis, elles sont exposées dans un superbe musée à Gaziantep et sont devenues l’attraction principale de la région. Par ailleurs, sur le site, les visiteurs ont la chance de pouvoir accéder aux maisons romaines sous protection, dont celle de Muzalar qui est située au sommet de la ville antique et qui abrite de splendides mosaïques.

Mosaique d’Océan et Thétys

Fondée par Séleucos Ier en 300 avant J.-C, la ville de Zeugma portait le nom de Séleucie de l’Euphrate et était l’une des quatre plus importantes cités de Commagène. C’est après avoir été conquis par les Romains que son nom fut changé pour Zeugma signifiant le lien et l’union entre les deux rives du fleuve. Longtemps considérée comme la porte d’entrée commerciale de Mésopotamie et un lieu où passait la célèbre route de la soie, Zeugma était l’une des villes les plus importantes selon le président de KUDEB, d’où l’importance du site et la nécessité de préserver ce patrimoine culturel mondial.

Outre les mosaïques, cette ville au riche patrimoine accueille des visiteurs fascinés par la beauté de la vieille ville avec ses chaleureux commerçants, ses artisans, son mythique bazar, mais aussi ses mosquées et ses nombreuses maisons de thé.

Tülin Ağaç

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *