Environnement, Société

La tortue de mer Özgür de nouveau libre

Le quotidien Hürriyet Daily News rapporte qu’une Caretta caretta (Caouanne) a été relâchée en pleine mer à l’ouest de la Turquie après des soins réalisés à Istanbul.  

Trouvée sur l’île de Gökçeada, dans la province de Çannakale, au nord-ouest de la Turquie, la tortue de mer a été transférée à Istanbul pour panser ses blessures.

Le traitement de celui qui a été baptisé Özgür (libre en turc) a duré six mois au centre de traitement et de réhabilitation des tortues marines de l’aquarium d’Istanbul. Les soins ont été menés en collaboration avec l’Université Çanakkale Onsekiz Mart (ÇOMU).

Le 6 juin, avant d’être libéré, Özgür a été amené au centre de recherche et d’application des tortues marines de l’université (DEKUM) dans le village de Güzelyalı, à Çanakkale.

Le vétérinaire Murat Mirzaoğlu qui a pris en charge la tortue a expliqué qu’elle avait été blessée par un bateau qui, en la heurtant, lui a brisé des os de sa boite crânienne. “La torture marine fut notre invitée dans le centre durant six mois. Maintenant, elle est en bonne santé et nous sommes heureux d’avoir soigné un animal menacé d’extinction”, a déclaré le vétérinaire aux journalistes de Hürriyet.

Le directeur du DEKUM, Şükran Yalçın Özdilek, a informé le quotidien Hürriyet Daily News quant au processus de prise en charge et de traitement de la tortue marine : ‘’Ici nous soignons les animaux dans le cadre d’un protocole établi par la Direction de la protection de la nature et la Direction générale des parcs nationaux. Étant donné que nos ressources sont limitées, nous avons décidé de contacter l’aquarium d’Istanbul qui a accepté de nous venir en aide. Özgür a été soigné ici et a guéri en six mois. Nous avons décidé de le libérer à cette période de l’année, car il fait de plus en plus chaud. Elle est libre maintenant.’’

Au moment de sa libération, la tortue marine a d’abord été déposée sur le sable. Après avoir attendu durant quelques secondes, elle a rejoint son habitat naturel.

Aslınur Karaboğa      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *