Politique

Trois morts dans le sud-est de la Turquie


Les combats entre les soldats turcs et les militants du PKK continuent dans le sud-est de la Turquie. Hier soir, dimanche 3 janvier, deux civils et un soldat ont été tués dans le quartier de Sur, à Diyarbakir.  Depuis le 2 décembre, le couvre feu a été instauré dans cette ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Diyarbakir constitue le terrain habituel des conflits entre l’armée turc et le PKK, en novembre dernier un couvre- feu avait déjà été déclaré dans 22 quartiers de la region afin de “garantir la sécurité des riverains”, alors que les operations reprenaient. Le Premier ministre Ahmet Davutoğlu avait par ailleurs prévenu à l’issu d’un conseil de sécurité tenu il y a trois mois, que les opérations militaires contre le PKK seraient maintenues malgré l’arrivée de l’hiver.

diyarbakir

Kheira Djouhri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *