Culture, Société

Un Turc sur dix est féru de lecture

Selon une nouvelle étude réalisée en Union européenne (UE) ainsi qu’en Turquie, seulement 10 % de la population turque considère que la lecture constitue l’une de leurs principales activités de loisirs. Une enquête d’Eurostat sur les pratiques de lecture a été effectuée entre 2008 et 2015 dans 15 pays de l’UE, mais aussi en Turquie, en Norvège et en Serbie. Les résultats de celle-ci ont été révélés le 23 avril à l’occasion de la Journée Mondiale du livre et des droits d’auteur.

Selon cette étude, seulement 10% de la population turque considère la lecture comme un passe-temps important. Si cela peut sembler peu, c’est néanmoins davantage que les Français (2,6%), les Roumains (6,2%), ou encore les Autrichiens (7,2%) et les Belges (7,9%).

À l’inverse, les Finlandais semblent davantage enclins à la lecture puisque 16,8% de la population interrogée déclare que la lecture fait partie de leurs principales activités. Ils sont suivis par les Polonais (16,4%), les Estoniens (15 %), les Grecs et les Luxembourgeois (11,9%).

Par ailleurs, les Turcs s’adonnent à cette activité en moyenne sept minutes par jour tout comme les Allemands et les Luxembourgeois. Ils passent en revanche moins de temps le nez dans les bouquins que les Estoniens (13 minutes), les Hongrois (dix minutes) et les Grecs (neuf minutes). Encore une fois, la France fait partie des pays qui reçoivent le bonnet d’âne avec seulement deux minutes de lecture en moyenne par jour !

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *