Société

Un Turc et son instrument sur le toit du monde

C’est une belle histoire que celle d’Anıl Ünlü, jeune Turc de 27 ans et baroudeur à la découverte du monde depuis près de quatre ans.

Armé de son sac à dos, de sa bonne humeur et surtout de son bağlama (instrument traditionnel turc), le musicien entend bien partager sa musique dans différentes régions du monde.

C’est d’ailleurs dans l’un des camps de base du mont Everest qu’Anıl Ünlü a dernièrement choisi de poser son baluchon. Il a pu y avoir l’honneur d’entonner des chants folkloriques turcs à plus de 5 600 mètres.

« Je voyage tout en essayant d’apprendre de manière impartiale les cultures, les cuisines et les systèmes de croyances d’autres pays. Et j’essaie de leur présenter notre culture, en emportant mon saz avec moi », a-t-il déclaré à l’Agence Anadolu.

Anıl Ünlü a ajouté qu’il poursuivrait son voyage en Afrique, où il compte rester deux ans et demi.

Victor Mottin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *